Menu

Sport Publié

Championnats étrangers : Les Marocains à l’heure du bilan

Si pour le moment, le coup de sifflet final n’a pas encore retentit pour tous les grands championnats européens, il n’y a plus grand-chose à espérer pour le suspens. Le moment de dresser un bilan.

Temps de lecture: 3'
DR

France : Rami champion, Hermach à la trappe, El Arabi, Basser et Hadji en sursis

Saison de rêve cette année pour Adil Rami avec Lille. Une semaine après avoir soulevé la coupe de France, l’international français d’origine marocaine a officiellement décroché le titre de champion de France, ce samedi. Le magnifique doublé des  «Dogues»  arrive 56 ans après leur dernier titre (Supercoupe de France 1955), et récompense une saison bien menée. Il permet surtout à Rami de s'offrir un joli cadeau de départ, avant de rejoindre le championnat espagnol et le FC Valence dès la saison prochaine. C’est ce qui s’appelle partir sur une bonne note.

Adil Hermach lui, aura eu moins de réussite. Capitaine du RC Lens, l’international marocain n’a pu empêcher le navire «Sang et Or» de couler cette saison. Relégué en Ligue 2, le RC Lens devra en plus, se chercher un autre pilier au milieu de terrain, car Hermach avait annoncé qu'il quitterait le club en cas de descente, soucieux d'évoluer dans l'élite la saison prochaine. Il devrait donc connaitre un mercato estival plus intéressant que sa saison à Lens.

Arles Avignon et  Lens sont pour l'instant, les deux clubs de Ligue 1 déjà condamnés à la relégation. La lutte pour le maintien promet donc bien des émotions le week-end prochain, lors de la dernière journée, vu que plusieurs clubs sont condamnés à un exploit pour éviter la troisième place de relégation. Parmi eux, le Stade Malherbe de Caen (SMC) de Youssef El Arabi, et l’AS Nancy Lorraine (ASNL) de Mickael Basser et Youssef Hadji.

Respectivement 16e et 17e, les deux clubs devront obligatoirement s’imposer, pour se mettre en sécurité. La tâche s’annonce plus ardue pour Caen, qui reçoit Marseille, dauphin de Lille. Marseille n’a plus grand-chose à perdre, ayant assuré sa place européenne. Les Phocéens auront certainement à cœur de laver l’affront du match aller, où Caen avait créé la surprise en faisant tomber le champion 2010 à domicile lors de la première journée. De son côté, Nancy recevra une équipe de Lens certes condamnée, mais qui voudra surement terminer la saison sur une bonne note.

Italie : Benatia et Kharja décrochent des places européennes

Un match nul ce dimanche sur la pelouse du Milan AC a suffi à l’Udinese de Mehdi Benatia pour accrocher la 4e place du Calcio, qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Une belle récompense pour une équipe qui a énormément surpris durant la saison, mais aussi pour l’international marocain, véritable révélation du Calcio cette année. Reconnu comme l’un des meilleurs récupérateurs d’Italie, Benatia arrivé de Ligue 2 l’été passé, a réussi la transition vers la cour des grands.

De son côté, Houcine Kharja, prêté pour six mois à l’Inter Milan par le Genoa, a lui aussi réalisé une bonne saison, terminant à la deuxième place du Calcio, synonyme de qualification pour la Ligue des Champions. Même s’il n’a pas toujours été titulaire, Kharja a très souvent été utilisé par Leonardo, le coach intériste, et a souvent été décisif. En 15 apparitions en championnat, Kharja a ainsi inscrit un but, et délivré 5 passes décisives. De quoi convaincre ses dirigeants de lever son option d’achat estimée à  4 millions d’euros ? Kharja lui semble prêt à continuer l’aventure, comme l’a récemment confié son agent.

Angleterre : Des regrets pour Arsenal et Chamakh, quel club pour Taarabt ?

Arsenal peut se mordre les doigts. Les Gunners viennent d’achever une sixième saison sans le moindre trophée. La bande à Chamakh termine la saison à la 4ème place, après s’être essoufflé dans les dernières journées de la lutte au titre. Les Gunners passeront donc par le tour préliminaire de la Ligue des champions l’année prochaine.  A l’image de son club, l’international marocain a, lui aussi connu une sérieuse baisse de régime pendant la deuxième partie de saison, avec un seul but inscrit sur cette période.

A son opposé, Adel Taarabt a connu une saison de haute volée, enchainant les buts et les prestations astronomiques avec les Queens Park Rangers (QPR). Le bilan de la saison est nettement positif pour Taarabt, sacré champion de deuxième division anglaise avec son club, élu meilleur joueur du championnat, et décrochant au passage le titre de meilleur passeur.

Au moment où il va rejoindre l’élite par la grande porte après un passage mitigé du côté de Tottenham, rien ne dit que Taarabt jouera pour les QPR la saison prochaine. Les prétendants ont été nombreux à se manifester au fil des semaines, et des prestations de l’international marocain. Son mercato ne devrait donc pas être de tout repos.

n'importe quoi
Auteur : snif
Date : le 24 mai 2011 à 12h03
je ne l'aime pas bcp adil Rami car il fait trop PD lol mais les autres ne jouent pas pour la sélection française c'est tout.
ne te prends pas la tête sur de tels choses, il est libre de choisir sans le traiter pauvre ou honte ...
souhaite lui juste bcp de réussite
Remarque.....!!!!
Auteur : Achtouk59
Date : le 23 mai 2011 à 22h53
super Adil Rami a certes gagné la coupe et le championnat avec le LOSC.....Mais tout le monde a remarqué que ce Adil RAMI ne porte en lui aucune estime ni pensée pour son pays d'origine... contrairement aux autres joueurs d'origine étrangère du LOSC qui ont porté haut les drapeaux de leur pays d'origine ( Sénégal, Cameroun, Côte d'Ivoire,...).
Déjà que ce Adil RAMi a refusé de faire partie de l'équipe nationale du Maroc espérant la bénédiction de l'équipe nationale française....Nier ses origines...la honte! Pauvre type! et en plus il est un peu.............(.Hachakoum)!
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com