Menu

Politique Publié

Hirak : L'AMDH se mobilise pour Rabie Al Ablaq

Temps de lecture: 1'
Une réunion du bureau central de l'Association marocaine des droits de l'homme, le 18 juillet 2014 à Rabat. / Ph. AMDH

L’Association marocaine des droits de l'homme (AMDH) vient d’adresser une lettre à Mohamed Aujjar, ministre de la Justice, Mustafa Ramid, ministre d'Etat chargé des droits de l'homme et Driss El Yazami, président du Conseil national des droits de l'homme.

Rapportée par Al Aoual, la lettre exhorte les trois responsables d’intervenir urgemment pour sauver la vie de Rabie Al Ablaq. Activiste du Hirak, détenu à la prison locale Ain Sbâa 1 de Casablanca, il est en grève de la faim depuis 31 jours.

Dans la correspondance, l’AMDH déclare qu’elle suit «avec beaucoup de préoccupation la grève de la faim entamée par le détenu politique Rabie Al Ablaq, l’envoyé spécial du site d’information Badil.info, depuis le 26 juin, en signe de protestation contre son arrestation arbitraire, et appelle à sa libération».

L’ONG présidée par Ahmed El Hayej informe aussi que la grève de la faim, arrivée à son 31e jour, devient dangereuse en raison de complications de santé. Elle cite à cet égard une fatigue intense, une hausse de la pression artérielle, des troubles du rythme cardiaque et une perte de poids. Selon l’AMDH, Rabie Al Ablaq aurait perdu presque 21 kg depuis le début de sa grève de la faim, «mais il est déterminé à poursuivre cette forme de protestation».

«Le bureau central de l'Association marocaine des droits de l'homme, considérant qu’il est de son devoir d'alerter sur l’état de santé du prisonnier politique Rabie Al Ablaq, dont la vie et l'intégrité physique sont menacées, appelle à votre intervention d’urgence pour remédier à cette situation», conclut la lettre de l’AMDH.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate