En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Média   Publié Le 17/07/2017 à 16h17

Images du Venezuela sur Al Hoceima : France 24 déplore une «erreur technique»

France 24 a diffusé des images des violentes manifestations au Venezuela pour illustrer un sujet sur Al Hoceima. / Ph. Capture d'écran France 24

France 24 regrette une «erreur technique» suite à la diffusion récente d’images montrant de violentes manifestations qui se déroulent actuellement au Venezuela pour illustrer un sujet sur les évènements d’Al Hoceima.

«C’est une erreur technique, d’indexation d’images. On reçoit en effet énormément d’images. On préparait deux sujets sur le Maroc et le Venezuela qui devaient être diffusés l'un après l'autre. Il y aurait eu une erreur sur le fil conducteur du JT, au moment d'insérer les images à l'avance. On s’en est aperçus assez rapidement ; les images de l’édition suivante du journal ont d’ailleurs été retirées», indique à Yabiladi une source au sein de la chaîne.

«Nous présenterons nos excuses aujourd’hui dans l’édition de 17 heures (celle-là même où ont été diffusées ces images, ndlr)», précise également France 24. (Voir à partir de 11:10)

Les autorités du royaume avaient vivement réagi à la diffusion de ces scènes de protestation au Venezuela. «Ces images, qui montraient des manifestants vénézuéliens et présentés comme étant de jeunes marocains poursuivis par les forces de l’ordre dans la ville d’Al Hoceima au nord du Maroc, ont visé à semer la confusion et à induire les téléspectateurs de la chaîne en erreur», a écrit le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed Laârej dans un courrier adressé à Marie-Christine Saragosse, présidente-directrice générale de France Médias Monde.

 «(…) le ministère de la Culture et de la communication du gouvernement du Royaume du Maroc exige de remédier à cette situation et de réparer l’erreur professionnelle commise par France 24, en prenant toutes les dispositions nécessaires afin de rétablir la vérité et de présenter les excuses qu’il faut au Maroc et aux téléspectateurs induits en erreur», avait-il également indiqué.

Article modifié le 17.07.2017 à 19h14

9 commentaires
Mowgli DeLajungle
Date : le 18 juillet 2017 à 03h03
Par ailleurs, la version de l'erreur technique invoquée par FRAUDE24 est aussi crédible que celle de la marmotte Milka mettant le chocolat dans le papier alu. Si quelqu'un doit un jour faire malencontreusement face à un Tribunal pour un quelconque délit, il pourra avancé l'argument du Temple de l'information fallacieuse française en objet dans cet article, en justifiant notamment avoir fait l'objet malgré sa volonté propre d'une erreur technique (ou de toute autre nature éventuellement) dans l'optique de se dédouaner. Si ça fonctionne pour FRAUDE24, ça peut fonctionner pour tout le monde, pas vrai ? #Fake24
Mowgli DeLajungle
Date : le 18 juillet 2017 à 02h57
Bravo à la mobilisation marocaine pour rétablir la vérité fasse à cette campagne honteuse de mensonges et de propagande. FRANCE24 est devenue une véritable infamie pour la profession. C'est malheureusement loin d'être la première fois que de tels agissements ont pu être relevés. #FRAUDE24
FATEM95
Date : le 17 juillet 2017 à 22h01
Ceci dit, vu leur audience personne n'est au courant de cette affaire. ça relativise. Ils ont recruté des journalistes malhonnêtes, anti-marocains mais totalement incompétents. Cette chaine n'a jamais décollé.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com