Menu

Environnement Publié

Après 235 hectares ravagés, l'incendie de la forêt de Mediouna en passe d'être maîtrisé

Temps de lecture: 1'
L’origine du feu qui s'est déclaré samedi n’est toujours pas connue. / Ph. ALM

Le feu qui s’est déclaré samedi dans la forêt de Mediouna à Tanger continue de ravager des hectares malgré l’intervention du Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification (HCEFLCD).

«Les opérations sont toujours en cours ce matin. Il y a de très petits foyers qui risquent de relancer le feu à zéro. C’est pour cela qu’il faut qu’on s’assure qu’il soit totalement maîtrisé», déclare ce mardi Fouad Assali, chef de service de la protection des forêts au HCEFLCD, contacté par Yabiladi.

«Il y a des protocoles de traitement des feux de forêts et il ne faut en aucun cas qu’on quitte les lieux tant que le feu n’est pas déclaré maîtrisé. Le feu actuel est circonscrit mais il n’est pas encore déclaré maîtrisé. On traite actuellement les derniers foyers et on reste vigilant sur la probabilité d’une relance du feu, compte tenu du vent qui risque effectivement de le relancer.»

D’après lui, le bilan provisoire fait état de 235 hectares ravagés depuis samedi.

Au total, 550 éléments de la protection civile, des forces auxiliaires et du HCEFLCD, des Forces armées royales, de la Gendarmerie royale, ainsi que des autorités locales sont mobilisés depuis samedi pour maîtriser le feu, assistés par d’importants moyens techniques terrestres et cinq avions «Canadair» et «Trurbo Truch» des Forces royales air.

La chaleur excessive et les vents forts auraient compliqué les efforts visant à maîtriser cet incendie déclenché dans des massifs forestiers, composés essentiellement d'espèces secondaires et de pins, avait souligné le HCEFLCD dans un communiqué relayé par l’agence MAP.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate