Menu

Sport   Publié

Ligue africaine des champions : L'image du football marocain en péril ?

Eliminés dimanche dernier de la Ligue africaine des champions, les joueurs et le staff du Wydad de Casablanca se sont livrés à une triste prestation à la fin du match. Derrière une défaite qualifiée d’injuste, il y a surtout des actes qui pourraient porter préjudice à l’image du football marocain à l’avenir.

Temps de lecture: 2'
DR

Vainqueur à Casablanca (1-0) du Tout-Puissant Mazembe, double tenant de la Ligue des champions, le Wydad a été éliminé dimanche dernier à Lubumbashi (RD Congo), lors des huitièmes de finale retour (défaite 2-0). Cruelle défaite pour les Diables rouges qui croyaient avoit fait le plus dur, mais qui ont cédé dans le dernier quart d’heure.

Le premier mis en cause dans cette élimination jugée injuste par l’ensemble des joueurs et du staff wydadi, l’arbitrage, soupçonné de largesses en faveur des Congolais. On reproche notamment un but accordé à la sixième minute du temps additionnel, alors que l’arbitre n’en aurait accordé que quatre.

Pourtant, ce qu’on retiendra surtout de ce match ce n’est certainement pas une qualification «douteuse» de l’équipe congolaise, mais surtout le triste spectacle auquel s’est livrée la délégation marocaine. Sur des images qui défilent en boucle sur internet depuis le début de la semaine, on voit d’abord Abderrahmane Mssassi cracher sur un arbitre. Lamyaghri, pourtant héroïque sur sa ligne pendant la rencontre, a lui aussi perdu son sang-froid. On le voit empoigner un morceau de la table du commissaire de match, prêt à en découdre.

De tels actes ne sont malheureusement pas les premiers, concernant les clubs marocains. L’année dernière, Metouali et Zerouali, joueurs du Raja, avaient écopé de suspensions respectives de 6 mois et 1 an, dans des conditions similaires. Les joueurs en cause dans cette nouvelle affaire risquent donc très gros. Le jury disciplinaire de la CAF doit se prononcer ce samedi.

Même si les joueurs échappaient cette fois à des sanctions lourdes, leur comportement restera à coup sûr dans les mémoires. Dans l’avenir on ne parlera certainement pas de ces joueurs dont les noms seront oubliés, mais bien des clubs marocains, du Maroc en général. De telles images portent un préjudice certain  à l’image d’un pays qui entend abriter de grands rendez-vous sportifs. Les équipes représentant le Maroc dans les compétitions internationales devraient l’avoir à l’esprit.

La video qui accable le WAC

justice
Auteur : laviedejoie
Date : le 17 mai 2011 à 09h31
les arbitres et officiels de cette rencontre n ont eu que ce qu ils meritaient. On peut pas se foutre de la gueule des gens et esperer que ca se passe tranquillement
Arbitrage
Auteur : kenitri78
Date : le 16 mai 2011 à 12h25
Les arbitres africains sont des incultes .... Des incompétents
Mazembe est un club de Mafia
Auteur : catzéro
Date : le 15 mai 2011 à 11h18
les arbitres en Afrique sont des corrompus ce n'est un mystère pour personne, c'est eux qui fouttent la merde sur le terrain, après ça dégénère.
Même le président de la CAF Ayatou est corrompu, les pays qui ont des représentants auprès de la caf sont avantagés par les arbitres c'est flagrant.
D'ailleurs Mazembé a perdu ce match sur tapis vert par leur magouilles.
C'est inadmissible
Auteur : ho1968
Date : le 14 mai 2011 à 12h54
J'espère que la fédération marocaine sévira. Le club mérite une sanction très très lourde. Rien ne justifie ce genre de comportement. Si la fédération marocaine laisse passer cela, elle aura du mal à éradiquer la violence et le Hooliganisme dans nos stades. Ceux qui sont censés donner l'exemple se sont livrés à des agissements indignes.
Ils ont oublier que le foot n'est qu'un jeu et il doit rester.
à sa place. Allez expliquer maintenant à un gamin que les stades sont des lieux de rencontre et de vie commune.
Salut et à bientôt.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com