Menu

Politique Publié

Affaire Said Chaou : Les Pays-Bas rejettent la demande marocaine

Temps de lecture: 1'
Stef Blok, ministre de la Justice des Pays-Bas / DR

Le gouvernement néerlandais n’a pas tardé à réagir au rappel de l’ambassadeur marocain pour consultation, indique un média à Al Hoceima. Les ministères des Affaires étrangères et de la Justice affirment dans un bref communiqué commun que les «Pays-Bas sont engagés au présent et au futur dans une coopération efficace avec le Maroc à condition que cela soit conforme aux lois internationales et protégé par la loi». Les deux départements considèrent le texte du ministère marocain des Affaires étrangères «incompréhensible et inutile».

Cette réaction de La Haye risque de plonger davantage les relations avec Rabat dans une crise profonde. Du coup, la perspective d’un retour rapide de l’ambassadeur s’éloigne.

Hier, le Maroc a «clairement signifié aux autorités néerlandaises qu’il est impératif que des mesures concrètes et urgentes soient prises à l’encontre de ce trafiquant et mercenaire de l’agitation», évoquant ainsi Said Chaou.

Le royaume examinera l’opportunité du retour de son ambassadeur aux Pays-Bas "en fonction de l’évolution de ce dossier", a menacé le département de Nasser Bourita.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com