En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société   Publié

Tariq Ramadan s'exprime sur le Hirak du Rif

Temps de lecture: 1'
Le prédicateur musulman suisse Tariq Ramadan s’est exprimé hier sur son compte Facebook sur le mouvement Hirak. / Ph. Capture d'écran

Le prédicateur musulman suisse Tariq Ramadan s’est exprimé hier sur son compte Facebook sur le mouvement Hirak.

«J’aimerais dire un mot sur la situation au Maroc, sur ce qui s’y passe et sur le mouvement Hirak qui, depuis près de sept, huit mois maintenant, est en train de mobiliser des jeunes et des moins jeunes dans le Rif marocain, pour faire entendre une voix qui a des exigences à la fois sociales, politiques et culturelles qui sont importantes et qu’il faut entendre», a-t-il déclaré dans sa vidéo.

Si le théologien concède que le pays «a gardé une certaine stabilité [et] a ménagé d’une certaine façon le cadre politique sous l’autorité du roi du Maroc (…), puis avec les changements et les réformes politiques», il évoque, en parallèle, ces «voix qui se font entendre».

«Une mobilisation populaire qui dit un certain nombre de choses qu’il faut entendre, dont on ne pourra pas simplement faire en sorte d’éteindre la voix, ou de ne pas entendre des revendications qui sont légitimes pour l’avenir du pays.»

Pour Tariq Ramadan, «ce qu’il faut entendre sur le plan social, c’est la volonté de pouvoir prendre mieux en compte les réalités du Rif dans la politique nationale, de s’en occuper égalitairement, de faire en sorte qu’il y est un accès à l’éducation, une justice sociale quant au développement, et qu’il y ait en l’occurrence plus de transparence dans la gestion des fonds de l’Etat».

Il évoque le fort d’abstention lors des dernières élections législatives, s’interrogeant ainsi sur «la réalité de la transparence démocratique et l’intérêt que le peuple peut avoir sur la question sociale et politique».

Le prédicateur revient enfin sur la diversité linguistique du Maroc : «Le but, c’est l’acceptation de la diversité culturelle (…) Il ne faut pas entretenir la division des cultures, mais l’unité du projet national. Pour ceci, il faut écouter les gens qui sont sur le terrain.»

51 commentaires
aminedu33
Date : le 17 juin 2017 à 19h31
Ecoute, personnellement, ce centre est fantôme. Un hôpital aussi est construit à IMZOUREN, et on n'a jamais vu les couleurs et le centre d'oncologie à Al Hoceima est virtuel ; ils construisent des murs sans matériels; Je suis plus rifain que toi, cher ami
Citation
marocaiin91 à écrit:
salam toi même tu semble ne pas connaître le Rif,tu n'est certainement pas d'ailleurs rifain sinon tu aurais su qu'il y a déjà un centre d'oncologie à Al hoceima depuis 2008 et d'ailleurs une remise à niveau avec l'installation de nouveau equipements est programmé très prochainement il y a aussi le projet en cours du futur grand port Nador West Med,qui attirera insh'Allah les investisseurs peut-être que la région avances lentement certes mais elle n'a pas été oublié ça sert à rien de venir jouer les oiseaux de malheur
Septime
Date : le 17 juin 2017 à 16h25
ah mais pk tu retires tes propos. Je suis mille fois d'accord avec ce que tu écris. Deux mille fois meme;
Citation
Nahla-toun à écrit:
Ok je retire mes propos... Non vraiment, je pense que t'as raison. Il faut reconnaître la vérité, même quand elle sort de la bouche de septime lool (Parlons plutôt du Rif grinning smiley Bye
Ahwal
Date : le 17 juin 2017 à 15h19
Ok je retire mes propos... Non vraiment, je pense que t'as raison. Il faut reconnaître la vérité, même quand elle sort de la bouche de septime lool (Parlons plutôt du Rif grinning smiley Bye
Citation
Septime à écrit:
C'est clair qu'il ne faut pas attaquer Mr Ramadan sinon on t'excommunie sur le champ. Bon après, il est aussi sage de ne pas s'en pendre à lui publiquement. C'est vrai qu'il a essuyé de violentes vexations et j'ai trouvé que c'était disproportionné. Il ne méritait pas ce lynchage. Et vu la nature dégueulasse de ceux qui l'attaquent, il est de notre devoir de ne pas s'associer à eux. Je ne pense pas qu'il s'agit de quelqu'un de mauvais, dans le sens "mauvaises intentions". Il ne m'a pas l'air hypocrite. Mais c'est quelqu'un d'assez maladroit. Ces maladresses politiques ont fait pesé sur les muslims des suspicions lourdes. Ce qui a joué en sa faveur c'est son verbe et son charme. Les hommes s’identifiaient à lui et les filles en étaient amoureuses. Mais sur cette affaire, il devrait vraiment se taire. Et sur ce que tu dis, je suis totalement d'accord avec toi. J'ai jamais été transporté par ces discours somme toutes assez pauvres.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com