Menu

Société Publié

25 condamnations à 18 mois de prison ferme pour les manifestants du Hirak

Temps de lecture: 1'
Première condamnation d'activistes du Hirak. / Ph. Facebook

Le verdict est tombé concernant les 32 manifestants arrêtés suite à des heurts lors d’un rassemblement du Hirak, le 26 mai dernier.

Le tribunal de première instance d’Al Hoceima a condamné 25 accusés à 18 mois de prison ferme, trois autres à six mois de prison avec sursis, tandis que les quatre autres ont écopé de deux mois de prison avec sursis, informe Médias 24. L’audience a débuté hier après-midi et s’est terminée ce matin.

Les manifestants étaient poursuivis pour «rébellion, attroupement armé, insultes et violences à l’égard d’agents de la force publique, dégradation d'objets affectés à l'intérêt général, outrage à agents de la force publique, manifestation sans déclaration préalable sur la voie publique», précise Médias 24.

Le verdict a été rendu dans une ambiance «tendue», indiquent nos confrères de Telquel. Rachid Belaali, avocat et coordinateur de la défense des détenus, a fait part à la publication de la colère des familles des accusés, estimant que «ces jugements sont injustes». D’après lui, plusieurs personnes «se sont évanouies suite à l'annonce de ce jugement».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com