Menu

Politique Publié

Législatives françaises : Rencontre de «courtoisie» entre Leila Aïchi et le PAMiste Abdellatif Ouahbi

Temps de lecture: 1'
Leila Aïchi et Abdellatif Ouahbi. / Ph. DR

Arrivée en tête du premier tour des élections législatives dans la 9e circonscription des Français de l’étranger avec 20,29% des suffrages exprimés, Leila Aïchi est en pleine campagne pour le second tour, prévu ce dimanche 18 juin.

Mardi soir, la sénatrice de Paris a rencontré l’avocat Abdellatif Ouahbi du Parti de l’authenticité et de la modernité (PAM). «Une rencontre de courtoisie lors de laquelle les deux parties ont discuté des derniers développements sur la scène française et marocaine», indique Abdellatif Ouahbi dans un communiqué parvenu à Yabiladi.

Lors de cette rencontre, l’ancien président du groupe parlementaire du Tracteur à la Chambre des représentants a «insisté sur les relations exemplaires entre le Maroc et la France», rappelant «les avancées que connaît le Maroc». L’occasion pour lui d’aborder les derniers développements du dossier du Sahara, les audiences de l’affaire de Gdim Izik ainsi que certains défis politiques et économique auxquels fait face le royaume.

De son côté, Leila Aïchi a déclaré que «le Maroc est l’ami de la France et la France est l’amie du Maroc», affirmant que «rien ne pourra impacter les relations historiques, politiques et économiques entre les deux pays».

La candidate du MoDem a également exprimé sa «volonté de coopérer avec le Maroc», soulignant «l’existence de tentatives visant à porter atteinte à sa personne sur l’affaire» du Sahara. Une question sur laquelle Leila Aïchi a assuré que «sa position est celle du gouvernement français», conclut le communiqué.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com