En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Immobilier Publié

Indice des prix des actifs immobiliers : A Kénitra, les transactions immobilières dégringolent

Au milieu de la chute vertigineuse des transactions immobilières à Kenitra au cours du premier trimestre 2017, les ventes des villas se maintiennent à la hausse.

Au milieu de la chute vertigineuse des transactions immobilières à Kenitra au cours du premier trimestre 2017, les ventes des villas se maintiennent à la hausse. / DR

A Kénitra, les prix des biens immobiliers ont très légèrement diminué, tandis que les ventes ont carrément dégringolé au cours du premier trimestre de l’année en cours, notent l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) et Bank Al-Maghrib, dans l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) relatif au premier trimestre 2017.

Ainsi, les prix ont baissé de 0,4% par rapport au quatrième trimestre de 2016. Seuls les terrains urbains et les maisons enregistrent les plus fortes hausses, avec respectivement 6,7% et 2,5%. Ailleurs, la courbe baisse progressivement : -6,3% pour les villas, -4,3% pour les locaux commerciaux, -1,5% pour les bureaux et -1,3% pour les appartements.

En revanche, les transactions immobilières ont quasiment chuté de moitié, soit 46,5%. Avec -55,2%, les terrains urbains accusent la plus forte baisse. Ailleurs, les baisses sont également très importantes : -49,1% pour les bureaux, -45,3% pour les appartements, -44,4% pour les maisons et -32,6% pour les locaux commerciaux. Seules les transactions des villas ont augmenté de 20%.

Hausse des prix de 7,6% entre le premier trimestre 2016 et le premier trimestre 2017

Toutes villes confondues, l’IPAI a connu, en glissement trimestriel, un accroissement de 2,5% reflétant les augmentations de 1,9% des prix pour le résidentiel, 2,8% pour le foncier et 7% pour les biens à usage professionnel. De manière générale, les transactions ont accusé un recul de 13,9%, traduisant un repli des ventes de toutes les catégories d’actifs.

En glissement annuel, les prix font état d’une hausse de 7,6%, résultat des progressions de 7,1% pour le résidentiel, 7,9% pour le foncier et 11,7% pour les biens à usage professionnel. Les transactions ont diminué de 2%, avec des baisses de 1,4% pour le résidentiel, 5,4% pour le foncier et 1% pour les actifs à usage professionnel.

Les indices des prix des actifs immobiliers (IPAI) ont été élaborés conjointement par Bank Al-Maghrib et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) à partir des données de l’ANCFCC. Ce dispositif permet de retracer l’évolution au niveau national et par grande ville, des prix des biens immobiliers des trois grandes catégories, en l’occurrence le résidentiel, le foncier et le commercial, ainsi que celle des prix des six catégories : appartement, maison, villa, local commercial et bureau.

Soyez le premier à donner votre avis...
Convertisseur de devises
Montant :
De :
 :