En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique   Publié Le 18/05/2017 à 23h44

Rif : La Grève générale et la marche se sont déroulées sans incident

Après la grève générale, largement suivie jeudi après-midi, Al Hoceima a connu une marche qui s’est déroulée sans incident. Mais au-delà de ces deux actes de protestation se dessine timidement une volonté des deux parties, l’Etat et les meneurs de la «Mobilisation», de désamorcer la crise. Détails.

Marche Hirak dans le Rif du 18 mai 2017 / Ph. Omar Radi - Twitter
Marche Hirak dans le Rif / DR
Marche Hirak dans le Rif / DR

Comme prévu, les meneurs de la «Mobilisation» ont organisé une marche. La participation des habitants était au rendez-vous. «Avant même le coup d’envoi, 18 heures du jeudi 18 mai, les grands taxis et des voitures particuliers bondés de citoyens affluaient de Bni Bouayach, Boukidane, Imzouren et Bni Boufrah vers le centre d’Al Hoceima. Des manifestants de Nador ont également répondu présent à l’appel lancé par Nasser Zefzafi», nous confie une source locale.

Avant de battre le pavé, les marcheurs ont prêté serment de préserver le caractère pacifique de la protestation. Une preuve de plus de l’influence de Zefzafi. Hier, le tribun a exhorté ses fidèles à éviter toute confrontation avec les forces de l’ordre. Un appel qu’il a réitéré aujourd’hui alors qu’il se trouvait à bord d’une voiture en route vers Al Hoceima.

De leur part, les autorités ont modifié leur approche. «Si le matin, elles ont dressé des barrières de sécurité pour empêcher les manifestants de converger vers le centre d’Al Hoceima, elles ont ensuite fait volte-face», nous explique la même source. Et d’ajouter que les forces de sécurité ont également effectué un retrait. Ce qui a permis à la marche de se dérouler dans le calme et sans incident.

Zefzafi modère ses propos                         

Contrairement à son message au ton virulent du mercredi, force est de constater que Nasser Zefzafi a adouci son propos. Dans sa nouvelle vidéo, exit toutes les citations du Coran et Hadith du prophète ainsi que les références "à l'obligation religieuse" de prendre part à la marche.

Par ailleurs ses griefs sont désormais portés à l’encontre du gouvernement et tout particulièrement Saâdeddine El Othmani et non plus uniquement contre le «Makhzen et l’Etat marocain». C’est dans ce cadre-là qu’il a traité le cabinet du PJDiste de «Baltajis».  

Tout au long de son message, Zefzafi n’a eu cesse de mettre l’accent sur le «droit légitime de manifester pacifiquement pour obtenir des revendications sociales». Une précision parfaitement en phase avec le 2e communiqué de la majorité gouvernementale qualifiant «l’expression des revendications sociales demeure somme toute légitime».

Un principe martelé depuis par le président du CNDH, Driss El Yazami, mardi sur Al Aoula et jeudi par le ministre des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Cette modération de la part de Zefzafi serait-elle la conséquence de l’intervention d’une tierce partie ? La section régionale du CNDH a offert sa médiation entre les meneurs de la «Mobilisation» et l'Etat.

8 commentaires
imtiyaz
Date : le 19 mai 2017 à 19h50
. Ils sont malades ces gens, ils croient que le Maroc va les suivre, bien au contraire ils n'auront que sa haine. . .
Citation
sarafanxxl à écrit:
Les algériens lui ont fait bouffer de la viande enragée. Il finira tout seul oublié de tous, sauf de Tsa, comme Mustapha adib Je me demande si le pseudo.. Zefzaf'' alias lotfizakaria n'est pas le mentor de zefzafi.
sarafanxxl
Date : le 19 mai 2017 à 19h41
Les algériens lui ont fait bouffer de la viande enragée. Il finira tout seul oublié de tous, sauf de Tsa, comme Mustapha adib Je me demande si le pseudo.. Zefzaf'' alias lotfizakaria n'est pas le mentor de zefzafi.
Citation
imtiyaz à écrit:
. Ce connard il faut le livrer la nuit aux hyènes de la forêt la plus proche. .
imtiyaz
Date : le 19 mai 2017 à 19h24
. Ce connard il faut le livrer la nuit aux hyènes de la forêt la plus proche. .
Citation
sarafanxxl à écrit:
Après avoir vu la vidéo, il paraît assez clair que zefzafi est un canard gavé dans la basse-cour d'alger. Il s'exprime d'une façon guerrière et sans ambiguïté anti état marocain. Il prône une révolution à la tunisienne et libyenne. Comme je l'ai dit dans un précédent article : L'algérie aux manoeuvres. Mais les marocains n'ont jamais été des mouton de Panurge. Merci pour le lien.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com