En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Politique Publié Le 25/04/2017 à 15h53

«AZETTA Amazighe» présente son mémorandum sur le projet de loi relatif à l'application du caractère officiel de l'amazighe

«AZETTA Amazighe» présente son mémorandum sur le projet de loi organique relatif à l'application du caractère officiel de la langue amazighe. / Ph. DR

Le Réseau amazigh pour la citoyenneté «AZETTA Amazighe» a présenté, lundi à Rabat, son mémorandum sur le projet de loi organique n° 26-16. Ce dernier définit le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l'amazighe ainsi que les modalités de son intégration dans l'enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique.

Le réseau a affirmé, lors d’une conférence de presse, que ce mémorandum ambitionne de combler les lacunes identifiées au niveau du projet de la loi organique transmis au parlement depuis septembre dernier. Il appelle le pouvoir exécutif à interagir positivement avec l’ensemble des initiatives et propositions visant à pallier les insuffisances qui existent au niveau du projet de loi.

«AZETTA Amazighe» a souligné, à cette occasion, l’importance de la participation de l’ensemble des forces politiques, de défense des droits de l’Homme et de la société civile dans le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l'amazighe, pour le renforcement de la cohésion sociale et de l’égalité et un développement global et intégré.

Appelant à l’adoption d’une approche participative dans la discussion du projet de loi organique, le Réseau amazigh pour la citoyenneté a formé le vœu de voir ce mémorandum recueillir le soutien des membres de l’institution législative qui peuvent contribuer à l’intégration des propositions qui y sont contenues, en faveur d’une consécration de l’équité linguistique et d’une inclusion effective de la langue amazighe.

«AZETTA Amazighe» propose outre le principe de progressivité : court terme (5 ans), moyen terme (10 ans) et long terme (15 ans), adopté dans le cadre du projet de loi organique pour la mise en œuvre du caractère officiel de l'amazighe, qu'il il soit procédé à une évaluation de cette mise en œuvre afin de pouvoir combler les lacunes enregistrés.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com