En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié Le 21/04/2017 à 12h20

Italie : Une mineure fugue avec son petit ami vers le Maroc

Cette fugue amoureuse a mené ces adolescents jusqu’à Algesiras, point d’entrée du Maroc. / DR

Deux amoureux ont parcouru une longue route entre Faenza (nord-est de l’Italie) et Algésiras (extrême sud de l’Espagne) pour rejoindre le Maroc, selon le quotidien italien Ravenna today.

Suite à une dispute familiale, une adolescente de 16 ans résidant à Faenza aurait pris la fuite le 11 avril dernier, prétextant devoir se rendre au lycée. Son petit ami d’origine marocaine, habitant la même ville, aurait disparu en même temps que la jeune fille, ce qui a interpellé les parents de l’adolescente.

Se rendant compte que quelque 700 euros ainsi que des vêtements de leur fille avaient disparu, ils ont compris qu’il s’agissait d’une fugue et ont immédiatement informé la Carabinieri (Les Carabiniers, l’équivalent de la gendarmerie française) avant de diffuser une photo de leur fille, allant même jusqu’à faire appel à un programme télévisé.

Cette fugue amoureuse a mené ce couple jusqu’à Algesiras, point d’entrée du Maroc. Ce n’est que dans la nuit du vendredi 14 avril et grâce au traçage du numéro de téléphone de leur fille, que les parents ont pu la localiser dans un hôtel de la ville espagnole avec l’aide des forces de l’ordre. Après avoir été contactée par Interpol, la police espagnole a pris le relais.

Cela dit, seule la fille a été retrouvée : étant mineure, elle n’a pas pu franchir la frontière et a été contrainte de retourner en Espagne. C’est l’enregistrement de son nom à l’hôtel qui a déclenché l’alerte, tandis que son petit ami se trouve au Maroc à l’heure actuelle, précise le site d’information italien Faenza Notizie.

Seule l’adolescente est donc retournée en Italie et à dû rendre des comptes sur cet acte, alors que son petit ami, majeur, risque d’être interpellé et poursuivi s’il revient pour «enlèvement consensuel d’une mineure» et «détournement de mineur», selon RavennaeDintorni.it.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com