En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Technologie Publié Le 20/04/2017 à 18h22

Huawei Global Connectivity Index : Le Maroc perd trois places et se classe 44ème

Le chinois Huawei a publié lundi 17 avril 2017 son rapport annuel de l’indice sur la connectivité mondiale. Cette année, sur les 50 pays évalués, le royaume régresse de trois places dans le classement. Toutefois le score global demeure encourageant puisqu’il s'est apprécié de deux points. Détails.

La Maroc occupe la 44ème place dans le classement mondial de Huawei. /Ph. DR.

Rendu public chaque année, le Global connectivity index (GCI-indice de connectivité mondial, ndlr) évalue quatre variables, soit l’expérience, la demande, l’offre et le potentiel, eux-mêmes basés sur l’étude de cinq indicateurs : le haut débit, le centre de données, le Cloud, le Big data et l’Internet des Objets (IdO). Ces indicateurs sont observés en fonction de leur pertinence, en l’occurrence par le nombre de personnes sur les réseaux sociaux, le e-Commerce ou encore le e-Government.

Mené par Huawei, ce rapport annuel est un baromètre qui analyse entre autres le statut des investissements en technologies de l'information et de la communication numérique (NTIC) dans plusieurs pays. L’étude classe ainsi ces 50 pays en trois groupes distincts : les leaders, les adoptants et les débutants. Tout ceci est traduit par une carte relatant la disponibilité des NTIC dans ces pays à travers des ordinateurs, des logiciels, des systèmes audiovisuels qui permettent aux utilisateurs d'accéder, stocker, transmettre et manipuler des informations.

Carte de l'état de la connectivité dans le monde. /Ph. GCICarte de l'état de la connectivité dans le monde. /Ph. GCI

La connectivité dans le royaume

Selon l’indice 2017, en termes de connectivité, le Maroc a encore du chemin à faire. Bien que le score ait connu une légère hausse et s’établit en 2017 à 31 points pour le royaume contre 30 l’an dernier, il est à rappeler qu’en 2015, ce score s’élevait à 33 points. Cette année, le classement du pays a connu un léger recul pour se placer en 44ème position, perdant donc trois places. Néanmoins, les auteurs du rapport soulignent que «le Maroc a une bonne couverture 4G». D’après le GCI 2017, le Maroc a amélioré son score de connectivité dans les abonnements mobiles internet haut débit et la vitesse de téléchargement haut débit. Cependant, par rapport au GCI 2015, la régression enregistrée dans le classement, range le Maroc dans la catégorie des débutants. Une place pour le royaume dans le dernier groupe qui compte également l’Algérie en 45ème position juste derrière le Maroc.

À l'échelle mondiale, le podium de Huawei est dominé par les États-Unis d'Amérique qui conservent depuis trois ans leur position et qui mènent le groupe des leaders avec 77 points. Ils sont suivis par Singapour en deuxième position et la Suède qui ferme la marche du podium.

Ainsi, comme l'indique le rapport, les pays adoptants incluent les Emirats Arabes Unis en 18ème position, le Qatar (22ème), l'Arabie Saoudite (29ème) et l'Afrique du Sud (31ème). Sachant que cette catégorie classe ces nations grâce au fait qu’elles soient émergentes en matière de connectivité.

A noter que la catégorie des leaders ne compte aucun pays arabe ou africain. En queue de peloton, le Pakistan boucle ce classement avec seulement 23 points.

Classement du Maroc dans la liste. /Ph GCIClassement du Maroc dans la liste. /Ph GCI

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com