En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Santé Publié

Le «bio», nouvelle tendance alimentaire au Maroc

Pour avoir un corps sain, les gens poussent leurs habitudes alimentaires vers une nouvelle tendance alimentaire : la nourriture biologique. Un marché croissant au Maroc, surtout dans les grandes villes comme Casablanca, où l’on initie les consommateurs dans des magasins. Des boutiques dont les étagères regorgent de produits biologiques, de pâtes sans gluten et de produits 100% naturels.

La tendance au Maroc est au Bio récemment. / DR

Récemment, la tendance californienne du bio a embarqué au Maroc où l’on peut retrouver de la nourriture organique et sans gluten. A l’origine, cette pratique agricole a été créée en 1986 avec des produits organiques avec moins d'additifs alimentaires artificiels. Cette tendance saine commence à s'inviter sur le marché local, permettant aux Marocains d'acheter des légumes et des fruits bio, des pâtes sans gluten et des produits 100% naturels grâce à l'émergence de plusieurs magasins et supermarchés spécialisés.

Casablanca, la plus grande ville du royaume, a été témoin de l'ouverture de plusieurs boutiques d'alimentation biologique et de chaînes de superettes, comme La Vie Claire. La franchise française propose boissons biologiques, farines, pains et même des produits de beauté.

Le magasin, tel qu'indiqué sur son site officiel, a été ouvert en 2011 à Casablanca pour fournir 4 000 produits principalement importés de l’entreprise-mère basée en France. Sur les étagères de la franchise d'aliments organiques, on retrouve toutes sortes de produits : quinoa, pâtes, riz et amandes. Le tout, sans gluten ni lactose.

Il en va de même pour d’autres magasins biologiques de la métropole comme Moroccan Legacy, une épicerie assez spéciale située au quartier Bourgogne à Casablanca. Imane Sidqui, responsable du magasin contactée par Yabiladi, explique que les produits de Moroccan Legacy sont aussi disponibles en ligne et s’exportent principalement vers l’Europe.

«Nous collaborons avec 300 coopératives alimentaires pour apporter des produits 100% biologiques et marocains allant des huiles et des conserves de fruits jusqu’au couscous fait maison».

Aliments diététiques

Par ailleurs, d’autres endroits proposent d’autres gammes de produits pour répondre aux besoins alimentaires spécifiques. Le marché organique a élargi son territoire, incluant les aliments pour les personnes qui suivent des régimes stricts en raison de problèmes de santé ou de gestion du poids.

Pain Quotidien est une boulangerie qui cible les amateurs du Gluten free au Maroc. Basée à Marrakech, on y prépare pâtisseries, brownies, biscuits, gâteaux, crêpes et pizzas, le tout sans gluten. Un menu diversifié qu'Amina Elgaidi, directrice de Pain Quotidien, a exposé à Yabiladi : «Nous avons un petit laboratoire isolé, où une équipe spécialisée produit de la pâte sans gluten». La boulangerie marrakchie, en plus de sa production de produits finis, fournit sa farine et sa pâte sans gluten à des clients venus des quatre coins du pays, à «47 dirhams le kilo».

Se soucier de sa santé, une nouvelle habitude qui s'est traduite par l'ouverture de plusieurs endroits qui offrent des choix sains pour les plus gourmands. Casablanca a ainsi connu tout récemment le lancement de Carrefour Gourmet, un supermarché français ouvert pour la première fois au Maroc, en mars 2017.

La franchise est consacrée à l'alimentation organique, naturelle et fraîche, comme le rapporte HuffPost Maroc. Carrefour n'est pas la seule marque qui émerge sur le marché biologique, car Marjane, la chaîne marocaine d'hypermarchés, mène actuellement une campagne de publicité pour ses nouveaux produits 100% Bio.

Le souci de santé

Qu'ils soient accessibles ou non, les aliments biologiques restent un régime sain pour les gens. Mohammed Ouhssine, diététicien explique à Yabiladi que «le corps humain réagit positivement à toutes sortes d'aliments qui ont été cultivés sans produits chimiques ni manipulations génétiques».

«Ils forment et nourrissent les cellules, contrairement à la malbouffe qui a un effet négatif sur notre santé, augmente la consommation et conséquemment fait prendre du poids.»

S’il est préférable de choisir une alimentation organique, légumes et fruits de cette gamme ne sont pas toujours abordables et parfois indisponibles, rappelle le médecin. Toutefois, il conseille d’accorder plus d’attention à l’équilibre alimentaire au moment des courses ; sans perdre de vue que organiques ou non, «on devrait consommer des fruits et légumes quotidiennement».

2 commentaires
oumjanna
Date : le 20 avril 2017 à 11h20
Tu as raison, à moitié du moins car il y a tout de même des personnes vraiment convaincue par ce qu'elles font et consciente de leur impact sur l'environnement et la santé! Et puis même si c'est un argument commercial, c'est toujours mieux que ce soit bio!
charmeur de serpent
Date : le 20 avril 2017 à 11h12
Ce ne sont que des arguments de vente et de commercialisation, ni plus ni moins. On avait du Bio, on est passé au conventionnel, on revient au Bio et on reviendra au conventionnel et ainsi de suite, des arguments pour faire venir la clientèle et vendre sa marchandise.
Dernière modification le 20/04/2017 11:20
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com