Menu

Politique Publié

Algérie : Le «cannabis marocain» à l'origine de «tous les problèmes» selon un leader algérien

Temps de lecture: 1'
Abderrezak Mokri, leader du Mouvement de la société pour la paix (MSP). / Ph. DR

A l’approche des législatives du 4 mai prochain en Algérie, pointer le danger venu de l'extérieur et en l'occurence du Maroc, est l’un des moyens favoris pour séduire plus d’électeurs et les islamistes algériens ne font pas l’exception. Ce weekend, lors d'un meeting près de Tlemcen, Abderrezak Mokri, leader du Mouvement de la société pour la paix (MSP), l’un des plus grands partis islamistes, a ouvertement accusé le Maroc alors qu’il évoquait le cannabis en Algérie.

Pour lui, le royaume ne met pas fin à la culture du cannabis, «ce qui inonde l’Algérie avec des tonnes de drogues, poussant ainsi les jeunes algériens à l’addiction», rapporte la version arabophone de CNN.

Abderrezak Mokri poursuit en déclarant que «les Algériens refusent que leurs jeunes en souffrent de ce problème». Il lance ensuite un appel à un renforcement du Maghreb arabe, basé sur les intérêts communs des cinq nations avant de revenir et fustiger le royaume. «Il faut qu’on condamne la culture du cannabis au Maroc puisque ces drogues sont l’origine de tous les problèmes», enchaîne-t-il.

Et le leader du MSP algérien de conclure : «ce qui lie le Maroc et l’Algérie est un solide partenariat dans le cadre du commerce légal mais le trafic impacte l’économie algérienne et donc il faut lutter contre ce fléau».

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate