Menu

Société Publié

Hongrie : Un décret local ciblant les musulmans et les homosexuels invalidé

Temps de lecture: 1'
Le village d'Asotthalom se trouve à la frontière avec la Serbie. /Ph. AFP - Archives

Le Conseil constitutionnel hongrois a abrogé ce mercredi un décret qui prenait des mesures jugées discriminatoires envers les musulmans et les homosexuels, rapporte BFMTV.

«Le paragraphe du décret local de la commune d'Asotthalom (...) a été examiné et jugé anticonstitutionnel», a annoncé la Cour dans un communiqué cité par la télévision française.

Un décret initié par le maire extrême droite de la petite ville hongroise d'Asotthalom (Sud) en 2016 et qui interdisait «la construction de mosquée, l'appel à la prière du muezzin, le port de vêtements tels que le niqab et le burkini ainsi que la "propagande homosexuelle"».

Asotthalom est située à la frontière serbe et sert de point de passage depuis 2015, au «grand nombre de migrants» qui continuent souvent leur route vers d’autres destinations européennes.

C’est par ces motifs que «la Cour constitutionnelle a expliqué que les autorités locales n'avaient pas le droit de prendre des décrets relatifs aux droits fondamentaux, car selon la constitution, "les règles concernant les droits et obligations fondamentales doivent faire l'objet de lois"».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com