En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Société Publié Le 18/04/2011 à 17h44

Retraité Marocain de Perpignan : « La France a été injuste avec nous »

Sidi Ahmed est l'un des trois chibanis reconnus coupables de fraude et fausses déclarations aux organismes sociaux, le 7 avril, à Perpignan. Il est resté au Maroc plus longtemps que le reglement des organismes sociaux français ne les autorise. Parti en France en 1971, il a été forcé par le jugement de revenir au bercail. Faute de moyens, puisqu'il ne reçoit plus aucune aide, il a été expulsé de son logement. Il s’est réinstallé au Maroc,mais sans guère de repères. Témoignage.

DR

Yabiladi.com : Pourquoi avez-vous décidé de revenir au Maroc ?  

Sidi Ahmed : Je suis là depuis un mois. Je suis revenu parce que je ne parvenais plus à m’acquitter de mon loyer. En plus la justice française m’a obligé à quitter mon logement. Je n’avais plus nulle part où habiter. Ils m’ont mis dehors donc je suis revenu au Maroc parce qu’en France, tout est cher, je ne pouvais pas y rester.

Quels sont vos problèmes avec la CAF ?

La CAF nous reproche de passer trop de temps au Maroc. Leurs agents passaient vérifier si nous étions ou pas en France. Et il leur suffit de ne trouver personne dans les appartements pour nous reprocher d’être partis au Maroc. Et je suis loin d’être la seule personne concernée.

L’affaire se poursuit devant la justice, où en êtes-vous ?

Le bras de fer se poursuit maintenant devant la justice. Nous avons un avocat qui se bat pour nous. (Maître Chninif. Il est peu probable, cependant, que les retraités fassent appel du jugement en raison de leur manque de moyens, ndlr).   

Aujourd’hui comment vivez vous au Maroc ?

Nous n’avons rien ici. Je suis là avec ma famille, mais à vrai dire on à du mal à joindre les deux bouts. La pension de retraite qu’on me verse ne dépasse pas 34 euros par mois (environ 350 dirhams).  

Quels sont vos sentiments aujourd’hui ?

Vous savez, nous avons consacré notre vie à travailler pour la France. Nous avons dépensé toutes nos forces pour ce pays. Notre santé s’est détériorée. Et voilà, qu’aujourd’hui, ils se jouent de nous. Ils ont vraiment été injustes avec nous.

*Nom d’emprunt

4 commentaires
c'est bizarre
Auteur : moussif
Date : le 19 avril 2011 à 22h53
En France depuis 1971, et une retraite de 34 € par mois, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond ?

ou alors ,ils ont travailler au noir,toute leur vie,,,,,,voyez vous en France il y a des droits ,mais aussi des devoirs,,,,en cette période ,la France se débarasse,de ces immigrées,et ca ne fait que commencer,
Retraité marocains
Auteur : sophos
Date : le 19 avril 2011 à 21h52
Et que font les associations musulmanes de France ?
Comprends pas
Auteur : Tangerois34
Date : le 19 avril 2011 à 11h34
En France depuis 1971, et une retraite de 34 € par mois, il y a quelque chose qui ne tourne pas rond ?

A un moment donné, il faut aussi que les Chibanis acceptent d'aller vivre avec leurs familles, femme et enfants, car c'est triste de s'accocher à la France, seul, dans un foyer,....

En tout cas, bon courage à eux, car en ce moment la France est ingrate, elle est obsédée par les immigrés et ne fait plus de cadeaux.....
وشاية
Auteur : le tonnere
Date : le 19 avril 2011 à 09h27
السلام عليكم.لمادا الحكومة المغربية تساعد الحكومة الفرنسية لكشف اسرار هؤولاء العجزة من جراء طبع جوازات سفرهم للمغرب عند دخولهم لبلدهم او الخروج منها.والله هدا لايصب فى مصلحة هؤلاء البؤساء.هذا يضر بمصلحة كل المغاربة العجزة المقيمين فى الديار الفرنسية.هل يعقل ان يطبع جواز سفر مغربى يدخل بلاده.يكفى الادلاء ببطاقتهم الوطنية وكفى.