Menu

Religion Publié

Le ministère des Habous suspend un prêcheur du vendredi en raison de son appartenance à Al Adl wal Ihsane

Temps de lecture: 1'
Photo d'illustration. / DR

Le ministère des Habous et des affaires islamiques a suspendu un nouveau prêcheur du vendredi dans une commune relevant du territoire administratif de Settat. C’est le quatrième religieux écarté par le département d’Ahmed Taoufiq en dix jours.

La décision n’a pas été justifiée. Néanmoins, Al Adl Wal Ihsane (AWI) évoque l’appartenance de l’imam à l’organisation comme un «prétexte» à l’origine de la suspension décrétée par la tutelle. Pour rappel, le gouvernement d’expédition des affaires courantes avait mis fin aux missions de plus de cent membres d’AWI dans les ministères de l’Education nationale et de l’Agriculture.

Par le passé, le département d’Ahmed Taoufiq avait déjà lancé une campagne contre les imams et prêcheurs du vendredi ayant des liens avec le Mouvement unicité et réforme (MUR), le bras prédicateur du Parti de la justice et du développement (PJD).

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com