Menu

Société Publié

Ceuta : Ouverture d'une enquête après le décès d'une «femme-mulet» marocaine

Temps de lecture: 1'
Le parquet de Tétouan a ouvert une enquête après le décès d’une «femme-mulet» lors d’une bousculade à Ceuta. / DR

Le parquet de Tétouan a ouvert une enquête après le décès, dimanche 26 mars, d’une «femme-mulet» lors d’une bousculade survenue trois jours plus tôt à Ceuta, au niveau du poste-frontière Tarajal II, indique le ministère de la Santé dans un communiqué relayé par le journal local El Faro de Ceuta.

«Après l’ouverture d’une enquête par le parquet compétent de Tétouan, et à la demande de ce dernier, une autopsie a été réalisée pour déterminer les causes de la mort» de la jeune femme, poursuit le département de Houcine El Ouardi, sans toutefois fournir des informations sur les résultats de l’autopsie.  

La victime, une dénommée Souad Al-Khatib, a été admise samedi dernier à l’hôpital Hassan II de Fnideq. Se plaignant de douleurs au niveau d’un muscle, elle a reçu une assistance médicale avant de quitter l’établissement. La jeune femme a cependant été de nouveau hospitalisée le jour suivant dans un «état critique», présentant des «difficultés respiratoires». Devant la gravité de son état de santé, elle a été transférée à l’hôpital de Tétouan, où elle a rendu l’âme.

Jeudi 30 mars, le Parti authenticité et modernité (PAM) a réclamé la comparution du ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, au Parlement pour que ce dernier apporte des éléments d’explication sur ce drame. Pour l’heure, le ministre n’a pas encore fait savoir s’il se présenterait.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com