Menu

Société Publié

Canada : Justin Trudeau dénonce l’intolérance contre les musulmans après un incident à Ontario

Temps de lecture: 1'
Justin Trudeau, premier ministre canadien «a dénoncé [le 31 mars] l’intolérance» après un acte anti-musulman dans une réunion d’une commission scolaire de l’Ontario. / Ph. DR

Justin Trudeau, premier ministre canadien «a dénoncé [ce 31 mars] l’intolérance» après un acte anti-musulman dans une réunion d’une commission scolaire de l’Ontario. Certain participants ont déchiré un Coran en guise de protestation contre la «tenue de prières dans des écoles», indique l’AFP. 80 personnes ont tenu des propos islamophobes lors de cette réunion.

«Nous devons continuer à combattre l'intolérance avec détermination», a déclaré Justin Trudeau à la suite de cet incident. «C'est dans notre ADN», ajoute-t-il, «d'être respectueux et d'aider les autres».

Les étudiants de confession musulmane de l’académie de Peel (Toronto) peuvent effectuer leur prière du vendredi au sein de leur établissement scolaire, selon les dispositions du code des droits de la personne de l’Ontario pour les accommodements religieux. Peel est une banlieue où la population est forte de son immigration. Le premier ministre canadien a ainsi indiqué que le gouvernement «continue à travailler pour s'assurer que chacun comprend que le respect de ses voisins (...) est la voie que le Canada a besoin de poursuivre.»

Le rectorat du district de Peel a réagi en déclarant que les personnes ayant fait part de l’incident ont mal interprété le règlement «en dénonçant des supposés surcoûts ou encore l'impact de la prière sur les capacités d'attention des élèves», écrit l’AFP.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com