En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Economie Publié

Investissement en Afrique : Le G20 Finances approuve le soutien du Maroc au projet «Compact with Africa»

Les ministres de l’Economie et des finances des 20 puissances mondiales ont approuvé le soutien du Maroc au projet «Compact with Africa». Un soutien dû au modèle économique de premier plan du Maroc «qui place le développement de l'Afrique parmi ses principaux objectifs», nous confie Mohamed Boussaïd.

Mohamed Boussaïd, le 17 mars à Baden-Baden (Allemagne) en compagnie des ministres de l'Economie et des finances du G20. / Ph. Reuters

L’attrait économique de l’Afrique se confirme. Alors que la Banque mondiale a annoncé dimanche la mobilisation de quelque 57 milliards de dollars pour l'Afrique subsaharienne, grâce à un investissement qui s’étalera sur les trois prochaines années, les ministres du Groupe des vingt (G20) se sont réunis vendredi 17 mars à Baden-Baden, en Allemagne, escomptant un objectif similaire.

Les argentiers des vingt puissances mondiales, réunis dans le cadre d’un G20 Finances, ont annoncé le lancement du «Compact with Africa», un projet conçu pour promouvoir l'économie des pays du continent à travers des initiatives financières privées. L’Allemagne a même fait de ce partenariat une priorité de sa présidence du G20 cette année, pense savoir RFI.

Première économie du continent européen, l’Allemagne a fait du choix de collaborer avec les pays africains un fer de relance. Son objectif ? Permettre aux économies africaines de s'épanouir grâce à des accords de soutien financier et de partenariats. Une initiative qui se traduit par le projet «Compact with Africa», lequel devrait servir de tremplin aux pays africains pour présenter les projets de leurs secteurs privés devant les banques centrales des pays du G20.

Une initiative qui démontre l'efficacité du modèle économique marocain

Bien que l’Afrique du Sud soit le seul pays africain à avoir intégré les rangs du G20, des représentants d’autres Etats du continent, comme le Maroc, le Sénégal, le Rwanda et la Tunisie, ont pris part à la réunion de lancement. L’occasion pour le G20 Finances d’approuver le soutien du Royaume du Maroc au projet «Compact with Africa» ; un pas concret vers l'intensification du partenariat avec le continent africain.

Mohamed Boussaïd, ministre de l’Economie et des finances a pris part à cette rencontre de haut niveau. D’après Euro News, le Maroc est parvenu à décrocher le soutien de l'Allemagne, à la tête de la présidence tournante du G20, et celui des autres membres. Le royaume chérifien bénéficiera de l'encouragement financier des projets qu’il initiera dans le secteur privé, poursuit la même source.

Contacté par Yabiladi, Mohamed Boussaïd s’est félicité de cette confiance accordée. «Le Maroc dispose d’un modèle économique de premier plan qui place le développement de l'Afrique parmi ses principaux objectifs», confie-t-il. «Le G20, avec la Banque mondiale et la Banque africaine de développement, visent le développement de l'Afrique par la promotion des entreprises du secteur privé», poursuit le ministre. Cette initiative, toujours selon le ministre, démontre l'efficacité du modèle économique marocain : «Le Maroc est un pays sûr et stable. Plus de 30 entreprises marocaines investissent et mènent des projets en Afrique.»

Le projet «Compact with Africa» est un atout stratégique pour le Maroc et conforte sa position de deuxième investisseur sur le continent grâce aux entreprises du secteur public et privé et les partenariats de coopération sud-sud signés en marge de plusieurs visites royales. La promotion des entreprises privées ne peut que créer des emplois, participer à la prospérité des peuples africains et mettre fin à l'immigration.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com