En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Culture   Publié Le 19/03/2017 à 20h01

Etats-Unis : Concert intégral du Gnaoua Festival Tour à Washington

Comme prévu, le Gnaoua Festival Tour a fait escale aux États-Unis ; à Washington et New York plus précisément. / Ph. Gnaoua Festival Tour

Comme prévu, le Gnaoua Festival Tour a fait escale aux États-Unis ; à Washington et New York plus précisément. Les maâlems Gnaoua Hamid El Kasri et Abdeslam Alikkane se sont produits hier au fameux John F. Kennedy Center for the Performing Arts, aux côtés de Karim Ziad, Will Calhoun, Jamaaledeen Tacuma, Shahin Shahida et Humayun Khan.

Ce soir, ils rejoindront de nouveau New York pour un concert au Pioneer Works de Brooklyn. Les maâlems sont en effet montés sur scène jeudi 16 mars au Lincoln Center for the Performing Arts, dans «la ville qui ne dort jamais».

Le choix de produire le Gnaoua Festival Tour aux États-Unis répond à la volonté de ses organisateurs d'aller à la rencontre d'un public nouveau pour les vingt ans du festival. «Nous avons choisi des lieux culturels majeurs et des salles de diffusion de la musique qui sont emblématiques, tels que le Lincoln Center le 16 mars et le John F. Kennedy Center à Washington», explique Neila Tazi, productrice du festival, également membre fondatrice et présidente déléguée de l’association Yerma Gnaoua.

Le 27 mars prochain, c'est la scène mythique du Bataclan qui accueillera les maâlems du Gnaoua Festival Tour. «Le Bataclan nous est venu naturellement à l’esprit, car il symbolise bien plus qu’un lieu de spectacle. Il incarne une exigence de solidarité et un devoir de fraternité», indiquait au HuffPost Maroc Neila Tazi. Au programme : les artistes Mustapha Baqbou et Hassan Boussou, ainsi que Hindi Zahra, Titi Robin et Tony Allen.

Soyez le premier à donner votre avis...