Menu

Société Publié

Le gouvernement fédéral allemand veut mettre en place des centres de jeunesse au Maroc

Temps de lecture: 1'
DR

Le gouvernement allemand s’intéresse à la situation des enfants orphelins et des jeunes défavorisés au Maroc. Il veut en effet mettre en place des centres de jeunesse dans le royaume chérifien, indique le quotidien Sueddeutsche Zeitung.

L’idée du ministère allemand de l’Intérieur est de reloger les enfants des rues, mais aussi les rapatriés marocains mineurs en provenance d’Allemagne. Cette initiative intervient en réponse à la demande du parti politique L’Alliance 90/Les Verts, relayé par sa porte-parole Luise Amtsberg, en faveur des réfugiés de la migration politique, l’intégration et les stratégies de lutte contre l’extrême droite.

«Le gouvernement fédéral étudie actuellement, dans le cadre d’un projet, la possibilité de créer des institutions au Maroc pour que les mineurs en situation défavorisée y vivent et puissent élargir leurs horizons d’avenir», a déclaré la députée, précisant qu’une assistance médico-éducative sera offerte aux jeunes. Il leur sera également possible d’aller à l’école ou de recevoir une formation.

Cette initiative englobait initialement les enfants des rues, mais la perspective est de prendre en compte «les Marocains mineurs obligés de rentrer au royaume sans être accompagnés», indique Luise Amtsberg. Ces derniers sont principalement des jeunes délinquants rapatriés d’Allemagne vers le Maroc.

Le projet s’étend sur une durée de trois ans et devrait être mis en place par une ONG. Il s’articule autour de la construction de deux maisons, chacune disposant d’une capacité d’accueil de 100 places. L’investissement est estimé à 960 000 euros. Le coût généré par chaque enfant sera d’environ 800 euros par mois.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com