En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Economie Publié Le 11/04/2011 à 19h18

Maroc : De nouvelles règles pour les télécoms

Téléphonie trop chère au Maroc, couverture partielle, opérateur pas toujours clairs sur les tarifications… Autant de critiques fréquentes adressées aux opérateurs de téléphonie marocains. Le gouvernement étudie actuellement le projet de modification de la loi relative à la poste et aux télécommunications.

DR

Les opérateurs des télécommunications, au Maroc, devraient voir leur environnement règlementaire évoluer. De nouvelles règles, touchant à tous les domaines du secteur, seront bientôt en vigueur. Elles sont contenues dans un texte destiné à corriger la loi 24-96 relative à la poste et aux télécommunications, rapporte l’Économiste.

Le texte prévoit, entre autre, une interconnexion qui permettra à l'abonné mobile d’un opérateur d’utiliser le réseau d’un autre dans le cas où celui de son opérateur ne couvre pas la zone dans laquelle il se trouve. Cette opération ne devrait occasionner aucun surcoût «non justifié».

Le domaine du prix et de la concurrence est toujours contrôlé par l’Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications (ANRT). Elle sera la seule à pouvoir enquêter auprès des opérateurs. En outre, un régime de sanctions pécuniaires proportionnées à la gravité du manquement sera mis en place. Le montant de ces sanctions est fixé par le comité des infractions.

Le régulateur pourra mettre en demeure un opérateur de cesser son infraction. Un opérateur peut également être contraint à verser une amende de 1% à 2% du chiffre d’affaires moyen (HT) du dernier exercice clos réalisé dans le cadre de la ou les licences au titre desquelles le manquement a été constaté, avec un maximum de 2 millions de dirhams. En cas de nouvelle violation de la même obligation, le taux de la sanction peut être porté à 5% avec un maximum de 5 millions de dirhams.

Cette réglementation intervient au moment où les utilisateurs se plaignent des services des téléopérateurs. Les blogueurs marocains, adeptes des réseaux sociaux, dont twitter, sont les premiers sur la liste. Sur son blog, Marouane Harmach, fondateur du cabinet marocain Consultor s’en est fait le porte-parole. Il dénonce la publicité mensongère faite par les trois opérateurs nationaux : Maroc Telecom, Meditel et Inwi.

Il explique que les offres limitées en principe uniquement sur le temps pour les clés 3G sont des leurres : plus l'usager reste connecté longtemps plus son débit baisse. La première minute reste indivisible et le tarif des SMS est exceptionnellement haut par rapport aux autres pays arabes. Au nom des blogueurs marocains, Marouane Harmach appele ainsi l’ANRT à «faire le point avec les trois opérateurs sur ces pratiques totalement déconnectées de l’offre tarifaire communiquée».

Le projet de modification de la loi satisfera-t-il les bloggeurs qui défendent les droits des consommateurs? Pour l'heure, la prochaine étape prévue est une rencontre réelle entre blogueurs et internautes pour décider de la suite : manifestations devant l’ANRT et les sièges sociaux des opérateurs de télécommunications, journées sans téléphone portable ...

4 commentaires
cité sans être consulté
Auteur : sniper-endirect
Date : le 13 avril 2011 à 18h59
bonjour,

Je suis Marouane HARMACH le rédacteur du billet sur les télécoms sur le blog : sniper-endirect.blogspot.com/2011/04/secteur-des-telecommunications-absence.html

Je vous remercie l'intérêt que vous portez au sujet des télécommunications.
Je suis toutefois étonné d'avoir été cité dans cet article avec ma fonction de fondateur du cabinet consulor sans être consulté ni contacté par le journaliste rédacteur de l'article.

Dans mon blog, je m'exprime à titre personnel de client des services de télécommunications et non à titre professionnel.
TROP CHER
Auteur : jeremiah
Date : le 12 avril 2011 à 17h26
Dans tous les cas, les prix des télécommunications sont chers au Maroc. En plus, les offres proposées sont floues et le personnel lui même est incapable de répondre sur certains détails sur ce que j'appelle : Blouser les gens et malheureusement ça marche...........

J'espère qu'un jour une conscience collective se met d'accord pour éteindre nos téléphones pour 1 heure dans tout le pays......Il ferait sérieusement réfléchir les gros sacs....
zz
Auteur : zz55
Date : le 12 avril 2011 à 13h11
je vois pas ou est le problème, sans les étrangers et MRE le Maroc serait pas ce qu'il est, mais si tu avez assez d'argent, il aurait fallu racheter ces compagnies (d'un autre coté t'es pas obligé d'avoir un téléphone)
soc telecom marocaines
Auteur : metin99
Date : le 12 avril 2011 à 00h59
sont les vaches à lait pour les societes francaises qui contolent les operateur marocains.
maroc telecom cest vivendi !!
et meditel a aussi etait achete par une societe francaise.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com