Menu

Société Publié

Canada : Un cimetière musulman qui inquiète

Temps de lecture: 1'
Le cimetière musulman de Saint-Apollinaire inquiète certains citoyens. / DR

Le futur cimetière musulman de Saint-Apollinaire suscite des réticences auprès de certains citoyens canadiens. Lors d’une séance du conseil municipal le 6 mars, plusieurs d’entre eux ont fait part de leurs craintes, informent plusieurs médias canadiens.

«Pourquoi faire ça ici ? Avez-vous réfléchi aux conséquences ?», a questionné un certain Victor-Hugo Castro au maire Bernard Ouellet lors de la séance, selon Le Journal de Québec.

Sunny Létorneau se question quant à elle sur «la pertinence de créer un cimetière destiné uniquement aux musulmans», rapporte Radio Canada. «On aurait voulu que ce soit ouvert, où tous peuvent venir. Qu’ils se fassent une section musulmane dans un coin, ça ne dérange pas. Mais qu’ils demandent l’exclusivité, c’est comme s’ils refusaient de s’intégrer à nous», s’insurge-t-elle.

Les citoyens qui s’érigent contre le projet sont pourtant minoritaires, insiste le maire de Saint-Apollinaire, ajoutant que c’est la peur qui est à l’origine de ces réactions. Bernard Ouellet est intervenu à plusieurs reprises lors de la séance municipale «pour freiner les ardeurs de quelques personnes», poursuit Le Journal de Québec. «Ils ont très, très peur que d'autres choses arrivent par après, comme à la mosquée et compagnie. Les choses extrêmes que l'on voit, on l'associe à l'ensemble et non pas à une minorité. Je pense que c'est ça, le problème», a-t-il affirmé.

Mohamed Labidi, vice-président du Centre culturel islamique de Québec a tenu à préciser que le cimetière ne sert «qu’à enterrer les morts». Ce dernier d’ajouter : «Ceux qui ont cette inquiétude, c’est qu’ils ignorent ce qu’est un musulman.»

Le 29 mars aura lieu une soirée de consultation sur le projet de règlement du cimetière de Saint-Apollinaire.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com