Menu

Société   Publié

Campagne choc contre le racisme et la ségrégation en Espagne

Temps de lecture: 1'
«Parce que tout le monde a le droit, non ?» / Ph. Capture d'écran

Voilà une expérience choc que la «Federación SOS racismo» a entreprise en Espagne pour tâter le pouls du racisme et de l’islamophobie en milieu citoyen. 

A Barcelone, en caméra cachée, une militante endosse le rôle d’une prospectrice raciste qui tient un stand pour inviter les passants à bénéficier de nuits d'hôtel avec spa via un tirage au sort fictif.

La victime, interprétée par une jeune femme voilée, se présente pour participer et se voit refuser le formulaire à remplir. «Il n’y en a plus», lui rétorque son interlocutrice.

Les papiers posés en évidence sur la table du stand, celle-ci explique que la participation est réservée «aux gens normaux, [aux] gens d’ici». C’est alors qu’interviennent des passants qui approuvent, tandis que d’autres ne veulent pas se prononcer. D’autres enfin n’hésitent pas à défendre la victime.

L’expérience a été répétée 23 fois. Au total, 42 réactions ont été enregistrées. La majorité a pris la défense de la jeune femme voilée, explique la fédération à la fin de la vidéo. «Réfléchis, agis, dénonce avant que le racisme ne te taise», lit-on en packshot de la vidéo citoyenne.

Article modifié le 06.03.2017 à 12h34

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com