Menu

Société Publié

Entre 500 et 600 migrants subsahariens empêchés d'approcher la barrière de Ceuta

Temps de lecture: 1'
La Gendarmerie royale a empêché, ce matin à l’aube, l’accès des barrières de Ceuta à plus de 500 migrants subsahariens. / Ph. Juan Medina, Reuters

La Gendarmerie royale a empêché, ce matin à l’aube, l’accès des barrières de Ceuta à plus de 500 migrants subsahariens, d’après l’agence EFE.

L’opération a nécessité le renfort de la Guardia civil hier à partir de 20 heures jusqu’à minuit, après que l’alerte a été donnée suite à la présence massive de migrants près de la frontière, côté marocain La Gendarmerie royale a procédé à une opération spéciale près des clôtures grillagées de la ville espagnole avant leur arrivée pour qu’ils ne puissent pas approcher les barbelés. La Guardia civil a, quant à elle, déployé ses éléments dans le périmètre frontalier en prévision d’une possible tentative d’entrée des migrants.

Pour rappel, le 16 février dernier, 200 candidats subsahariens à l’immigration ont été empêchés d'enjamber la frontière à Melilla. Le 6 février, une centaine avait également essayé de franchir les barbelés pour rejoindre Melilla. Seulement 18 étaient parvenus à regagner l’enclave espagnole.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com