Menu

Sport Publié

Le FC Séville revient à la charge pour Youssef El Arabi

Véritable révélation en Ligue 1 cette saison, Youssef El Arabi devrait en toute vraisemblance quitter Caen dès cet été. Plusieurs clubs, dont les Espagnols du FC Séville, se frottent déjà les mains à l’idée de recruter l’international marocain…

Le FC Séville revient à la charge pour Youssef El Arabi

Temps de lecture: 2'
DR

Sous contrat avec le Stade Malherbe Caen jusqu’en juin 2013, l’attaquant international marocain Youssef El Arabi (24 ans), devrait finalement quitter la Normandie dès cet été. Il l’a d’ailleurs confié lui-même le week-end passé, déclarant à la presse : «Ma décision est prise, mais je leur ai dit que d’abord j’allais tout faire pour que Caen reste en Ligue 1. Pas mal de clubs s’intéressent à moi, je n’ai pas encore tranché. Aujourd’hui, je ne pense qu’à assurer le maintien le plus vite possible (…) J’ai envie de finir bien, de laisser ma trace».

Le Stade Malherbe Caen, à la peine en championnat cette saison malgré des débuts encourageants, s’apprête ainsi à perdre son meilleur buteur (15 buts cette saison). Les dirigeants semblent même déjà s’être faits à cette idée. Franck Dumas, son entraineur à Caen déclarait récemment : «Il est possible qu'El Arabi nous quitte, s'il trouve son compte sportivement et financièrement dans un club plus huppé, et que cela permette au Stade Malherbe d'améliorer sa situation financière. Mais s'il part, il faudra trouver au moins un remplaçant de même niveau, ce ne sera pas simple».

Et parmi les formations susceptibles d’accueillir le buteur marocain pour la saison prochaine, figure le FC Séville. El Arabi est suivi par la formation andalouse depuis de nombreux mois, et ne semble pas vouloir lâcher prise. Le quotidien espagnol Estadio Deportivo révèle que les dirigeants sévillans ont gardé un œil sur le Marocain, et devraient instamment rentrer en contact avec ses représentants pour aborder un transfert.

Actuel sixième du championnat espagnol, le FC Séville est toujours en course pour décrocher une place européenne l’année prochaine. Cet argument pourrait fortement influencer le  choix d’El Arabi, mais les Andalous ne seraient pas les seuls à le faire valoir. Lyon, 4e de ligue 1 et Marseille, 2e, se sont également positionnés sur le joueur il y a quelques mois. Que privilégiera-t-il dès lors ? Une aventure à l’étranger ? Ou une nouvelle pige en France dans un club plus huppé ?

cet bien
Auteur : angelo
Date : le 06 avril 2011 à 15h53
Cet bien qu'on s'interesse à lui en championnat , mais en sélection aujourd'hui il a encore vraiment rien prouvais...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com