Menu

Politique Publié

Rajoy : «La coopération du Maroc dans le contrôle des migrants bénéficie à l’ensemble des Européens»

Temps de lecture: 1'
Le président français François Hollande et le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy. / DR

Alors que près de 400 migrants subsahariens ont enjambé, dans la nuit de dimanche à lundi, les hautes barbelées de Ceuta pour franchir la frontière espagnole, la problématique migratoire s’est invitée lundi lors d’un sommet bilatéral franco-espagnol, sur la côte sud de l’Espagne.

Le chef du gouvernement espagnol a loué la «coopération» marocaine dans la protection de son pays face aux assauts de migrants, d’après El Confidencial. Les forces de l’ordre du royaume «ont mis en place un dispositif» afin de relever le défi du contrôle des flux de candidats à l’immigration, notamment ceux qui rejoignent Ceuta, a-t-il déclaré hier lors d’une conférence de presse animée avec le président français François Hollande.

Selon Mariano Rajoy, la partie marocaine «a fait tout ce qu’elle pouvait». Ce dernier de reconnaître également qu’«il y a parfois des batailles qui ne sont pas faciles à mener».

De plus, le chef de l’exécutif a saisi l’occasion pour adresser un message clair à ses partenaires au sein de l’Union européenne (UE), soulignant que la coopération avec le Maroc «bénéficie à l’ensemble des Européens». La balle est désormais dans le camp de l’UE, appelée à arrêter une position finale sur ses relations avec le royaume.

François Hollande s’est lui aussi fendu d’un message à l’adresse du royaume : «Grâce au Maroc et à la Turquie, nous sommes désormais en mesure de faire face aux flux migratoires.»

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate