En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Terrorisme Publié Le 17/02/2017 à 12h50

Terrorisme : Jusqu'où va la quête délibérée de la mort ?

La nouvelle génération de djihadistes compose avec une nouveauté qui lui est propre : «la quête délibérée de la mort». / Ph. AFP

Si les temps modernes n’ont inventé ni le terrorisme, ni le djihad, reste que la nouvelle génération de djihadistes compose avec une nouveauté qui lui est propre : «la quête délibérée de la mort», constate Olivier Roy, spécialiste de l’islam, cité par La Libre.

Dans son ouvrage «Le djihad et la mort» (Seuil, octobre 2016), le politologue français revient sur cette notion. D’après lui, certains djihadistes «cherchent la mort» en affrontant la police, comme les frères Kouachi après l’attentat de Charlie Hebdo, ou bien en se faisant exploser, comme Ibrahim El Bakraoui et Najim Laachraoui à Zaventem (Région flamande) et Khalid El Bakraoui à la station de métro Maelbeek, lors des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles.

Dans quel état d’esprit sont les kamikazes avant de passer à l’acte ? En visionnant les vidéos de Zaventem, un enquêteur avait remarqué que l’un des terroristes «avait le sourire, n’a pas cillé et ne paraissait pas le moins du monde anxieux».

Deux jours avant de commettre les attaques de Bruxelles, Khalid El Bakraoui avait rédigé un texte sur un ordinateur, par la suite abandonné par les terroristes, dans lequel il faisait part de ses états d’âmes : «Sachez qu’Allah vous a promis en toute verite, chaytane (le diable, ndlr) va essayer de vous faire croire le contraire.» (sic)

Evoquant les personnes qui renoncent à mourir en martyr, il disait : «Est-ce le paradis qu’ils fuyaient  ? Est-ce un paradis large comme les cieux et la terre qu’ils fuyaient pour l’étroitesse de cette vie-ci !»

Le texte de Khalid El Bakraoui. / Ph. La Libre

17 commentaires
Re: Terrorisme : Jusqu'où va la quête délibérée de la mort ?
Auteur : JuanOne
Date : le 18 février 2017 à 11h34
Au temps pour moi, ça doit être le café, il y a une différence entre 'comprendre' et 'être d'accord', c'est plus clair Néanmoins smiling smiley Sur la plupart des brebis égarées, je pense que la majorité n'avait pas de famille à proprement parler en Irak, personne à "venger" directement. Il a suffi d'un prétexte religieux pour qu'ils passent à l'acte, l'âme de ces mecs étaient vérolée de haine Je ne peux pas débattre des bombardements, je ne maîtrise pas assez le sujet mais suffisamment pour savoir que tu as raison sur les intérêts économiques de ce qui se passe au Moyen-Orient, rien n'est clair. Je le regrette autant que toi, ça déchire le cœur de voir ces vies/villes détruites, mais je n'ai pas de baguette magique pour que tout y soit réglé pacifiquement une bonne fois pour toute. Nous sommes effectivement les jouets d'intérêts beaaaaaaaucoup plus intéressés qu'on veut bien nous le faire croire, aucun problème, dommage qu'on se bouffe entre nous "victimes" Bon bref, j'ai compris ton message, merci pour la réponse et bonne journée aussi Welcome
Citation
"Christine bb" à écrit:
Je ne dit pas que je suis d'accore avec leurs actes mais je les comprends. Ensuite je croit que les terroristes ne sont pas là ou on le pense. La france par exemple veut nous faire croire que si ils bombarde l'IRAK c'est pour combattre le terroriste. BALIVERNE. Ils n'on plus de maisons, de nourriture, ils on forcément perdu un proche et....... Mais bien sûr il ne faut surtout pas qu'il se rebellent comme ils le peuvent car ce ne sont pas des être humains! Il n'on pas d'arme pour ce défendre ils ont eux et leurs tristesse qu'on ne peut pas comprendre puisqu'on est pas à leurs place. Sur ce bonne journéesmiling smiley
Re: Terrorisme : Jusqu'où va la quête délibérée de la mort ?
Auteur : linda444
Date : le 18 février 2017 à 11h29
tu es affreuse de dire cela.. on ne peut pas comprendre des gens qui bombardent d'autres personnes.. c'est de la folie pure et dure.. nous vivons tous des situations difficiles ce n'est pas pour cela que je vais aller tuer ou égorger mon voisin.. n'importe quoi.. et au fond tu es d'accord avec eux
Citation
"Christine bb" à écrit:
Je ne dit pas que je suis d'accore avec leurs actes mais je les comprends. Ensuite je croit que les terroristes ne sont pas là ou on le pense. La france par exemple veut nous faire croire que si ils bombarde l'IRAK c'est pour combattre le terroriste. BALIVERNE. Ils n'on plus de maisons, de nourriture, ils on forcément perdu un proche et....... Mais bien sûr il ne faut surtout pas qu'il se rebellent comme ils le peuvent car ce ne sont pas des être humains! Il n'on pas d'arme pour ce défendre ils ont eux et leurs tristesse qu'on ne peut pas comprendre puisqu'on est pas à leurs place. Sur ce bonne journéesmiling smiley
Re: Terrorisme : Jusqu'où va la quête délibérée de la mort ?
Auteur : Christine bb
Date : le 18 février 2017 à 11h12
Je ne dit pas que je suis d'accore avec leurs actes mais je les comprends. Ensuite je croit que les terroristes ne sont pas là ou on le pense. La france par exemple veut nous faire croire que si ils bombarde l'IRAK c'est pour combattre le terroriste. BALIVERNE. Ils n'on plus de maisons, de nourriture, ils on forcément perdu un proche et....... Mais bien sûr il ne faut surtout pas qu'il se rebellent comme ils le peuvent car ce ne sont pas des être humains! Il n'on pas d'arme pour ce défendre ils ont eux et leurs tristesse qu'on ne peut pas comprendre puisqu'on est pas à leurs place. Sur ce bonne journéesmiling smiley