Menu

Breve

Le marché des Bitcoins est en plein essor au Maroc

Publié
Le marché des monnaies virtuelles est en plein essor au Maroc. / Ph. DR
Temps de lecture: 1'

Dans le domaine du virtuel, une monnaie existe : Le Bitcoin. D’autres monnaies virtuelles sont disponibles sur le marché mondial. Surprise, le Maroc observe un essor rapide de l’utilisation du bitcoin et autres. Plus de 200 000 dollars de Bitcoins s’échangent au quotidien dans le royaume, indique Aziz Elmi, trader professionnel de cryptographie et leader d’une communauté dans le même domaine au sein du pays, relayé par Coin Telegraph.

Aziz Elmi est l’un des développeurs principaux d’Atlas Coin, une des rares monnaies africaines (il en existe deux sur le continent). Ce dernier est très optimiste quant au potentiel du Maroc dans le monde des monnaies digitales.

Le Maroc est ainsi perçu comme un des leaders dans l’adoption du Bitcoin, à l’instar du Kenya, du Ghana et du Nigéria. Selon le trader, les Marocains utilisent le Bitcoin pour investir, surtout avec l’essor des «Cloud mining sites» (Des sociétés qui permettent aux utilisateurs d'acheter la capacité d'extraction de matériel dans les centres de données). Les ressortissants du royaume injectent beaucoup d’argent dans ces entreprises-là. «Chaque jour, des milliers de dollars sont échangés au Maroc, spécialement via les réseaux sociaux tels que Facebook, WhatsApp et Twitter. J’ai personnellement créé plusieurs groupes d’échanges qui sont prospères grâce à l’activité générée», déclare Aziz Elmi.

Cependant, l’industrie Bitcoin au Maroc est entourée d’une sorte de secret et de peur. Les échanges se font dans la discrétion selon ce trader professionnel. «Nous sommes très précautionneux sur ce terrain car nous ne savons pas quel sera la réaction du gouvernement une fois que les échanges seront publics», ajoute l’expert en monnaie virtuelle. Et Aziz Elmi de conclure : «Le gouvernement marocain ne s’est jamais penché sur la question. C’est encore nouveau pour les représentants du royaume. Mais je pense que ce domaine peut offrir des opportunités intéressantes aux jeunes au chômage.» 

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com