Menu

Société Publié

Allemagne : Le quotidien Bild fait son mea culpa sur les agressions sexuelles de migrants

Temps de lecture: 1'
Le quotidien allemand Bild a présenté ses excuses. / Ph. Wirtualnemedia

Des excuses qui surviennent certainement trop tard. Le quotidien allemand Bild a reconnu son erreur concernant son article du 6 février dernier. Aujourd’hui supprimé du site, il relatait des agressions sexuelles présumées à Francfort le soir du réveillon du nouvel an.

Comme le rapporte le Washington Post, le journal avait restitué les faits en mettant en cause des migrants et des réfugiés arabes. D’après la publication allemande, ces hommes auraient agressé sexuellement des femmes dans la rue ce soir-là. Le quotidien les avait ensuite surnommés les Fressgass «Sex Mob», en référence à une rue commerçante très haut de gamme à Francfort.

Suite à ces révélations, une enquête a été ouverte et a conclu que ces propos ne sont pas fondés. Des allégations, in fine, fausses puisque l’enquête n’a pas abouti. Le journal a déclaré mardi que l'entreprise s'était excusée «pour son propre travail».

Une histoire similaire avait été relayée par le même quotidien racontant que cinquante hommes arabes étaient entrés dans un restaurant pour voler et agresser des femmes, d’après le Washington Post.

Nombreuses sont les rumeurs qui courent sur les migrants en Allemagne, un pays qui en a accueillis 600 000 en 2016, selon le Monde.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com