Menu

Société Publié

France : François Fillon sur l'île de la Réunion pour parler aux musulmans (et retourner sa veste)

Temps de lecture: 1'
Le candidat de la droite pour l’élection présidentielle de 2017 s’est rendu à la Grande mosquée de Saint-Denis sur l’île de la Réunion, lundi 13 février 2017. / Ph. Richard Bouhet, AFP

Malgré une toile de fond peu reluisante, ternie par le Penelopegate et des conflits d’intérêts présumés avec le géant français de l’assurance Axa, François Fillon poursuit sa route électorale. Ce lundi, le candidat de la droite pour l’élection présidentielle de 2017 s’est rendu à la Grande mosquée de Saint-Denis sur l’île de la Réunion pour transmettre un message aux musulmans, selon l'AFP.

L’ex-Premier ministre souhaite voir «monter du fond même des citoyens français de confession musulmane ce cri de colère et de protestation contre les extrémistes, pas seulement contre les terroristes», mais «contre ceux qui déforment le message de l'islam».

Des déclarations qui détonnent avec celles que François Fillon avait tenues dans un entretien au Figaro, le 29 septembre 2016. «Il n'y a pas de problème religieux en France. Il y a un problème lié à l'islam», disait-il. Celui qui prête une attention particulière aux chrétiens d’Orient semble également prôner une laïcité à sens unique, comme un bouclier de protection de la religion catholique face à l’islam.

«Je comprends que vous soyez choqués quand on parle de totalitarisme islamique», a poursuivi l'auteur de «Vaincre le totalitarisme islamique» (Albin Michel) aux responsables musulmans qui venaient de lui en faire la remarque. «Il vaudrait mieux dire que ce sont des totalitaires qui se réclament de l'islam, qui brandissent le drapeau de l'islam, qui essaient de s'accaparer l'islam.»

«Je réclame l'interdiction de tous ceux qui sont en contradiction permanente avec les valeurs de la République (...) La République a le droit de se défendre contre ceux qui appellent à sa destruction», a encore soutenu François Fillon dans la plus vieille mosquée de France, inaugurée en 1905 sur une île où se côtoient aujourd’hui 850 000 habitants, dont 5% de musulmans (85% de chrétiens, essentiellement catholiques).

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com