Menu

Société Publié

France : Les étudiants étrangers à nouveau les bienvenus à l'université de Nanterre

Temps de lecture: 1'
Le campus de l'université de Nanterre. / Ph. Université Paris Ouest Nanterre - Service communication

La contestation est partie de l'Union nationale des étudiants de France (UNEF), qui voyait là une «mesure d'une extrême gravité». L’université de Nanterre a décidé de fermer temporairement - le temps d'une année - certaines de ses formations (masters, licences professionnelles, DUT) aux étudiants étrangers extra-européens, qui passent par Campus France pour déposer leurs candidatures, rapporte Le Monde.

Face au tollé, l'établissement francilien s'est ravisé : «Compte tenu des incompréhensions qu’a suscitées notre décision, nous rouvrons l’ensemble de nos niveaux», a annoncé au quotidien français le président de l’université, Jean-François Balaudé, vendredi 10 février.

Une mesure prise initialement par la présidence, puis partagée devant le conseil d'administration le 30 janvier, qui n'a pas été du goût du syndicat étudiant. Ce dernier estime en effet que cette décision va «à rebours de la mission d’accueil et d’ouverture sur le monde des universités françaises». Jusqu'ici, 350 étudiants étrangers étaient admis chaque année en master à Nanterre par cette voie d’entrée, précise Le Monde.

Une fermeture que l'université justifiait en invoquant des raisons d'ordre pratique, notamment les difficultés de passage à un nouveau logiciel de scolarité et des incertitudes sur la réforme de la sélection en master, en cours de mise en œuvre.

«Les étudiants étrangers arrivent en toute fin de processus et avec la sélection à l’entrée du master 1 et la mise en place de capacités d’accueil, ils risquent d’avoir très peu de chances d’obtenir une place», se défendait Jean-François Balaudé, qui voulait se donner un délai d'un an pour remettre le système sur les rails.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com