Menu

Société Publié

Mosquée vandalisée à Montréal : La police lance un appel à témoignages

Temps de lecture: 1'
La mosquée «Khadijah» vandalisée à Montréal. / DR

Le Service de police de la ville de Montréal (SPVM) a sollicité les citoyens pour identifier l’auteur d’un acte de vandalisme à Montréal sur la mosquée «Khadijah», dans le quartier de Pointe-Saint-Charles, d’après l’édition locale de Métro.

Jeudi 2 février, un homme âgé entre 40 et 50 ans a lancé un objet en direction du lieu de culte avant de prendre la fuite. Les faits ont été filmés par une caméra de surveillance. L’une des vitres de l’édifice a également été fracassée tôt le matin vers 7 heures, tandis que des œufs ont été lancés sur la porte d’entrée. Le suspect portait un jeans foncé, des baskets, un manteau noir et des lunettes fumées à montures blanches.

Ce vandale a été commis le jour des funérailles des fidèles musulmans qui ont été tués lors de l’attentat de Québec. «C'est un acte exécrable que je condamne», a déclaré le député Marc Miller, qui avait assisté un peu plus tôt à la cérémonie en hommage à trois des six victimes de la fusillade.

Suite à cette tuerie, la police a renforcé la surveillance aux abords des mosquées dans les grandes villes canadiennes. «Comme tous les lieux de culte», les mosquées font l'objet d'une surveillance accrue, mais tous les endroits ne peuvent pas être constamment surveillés par les forces de l'ordre, souligne Marc Miller.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com