Menu

Société Publié

France : Toujours aucune indemnisation pour la caissière marocaine d’Auchan

Temps de lecture: 1'
La polémique autour de l'enseigne de Tourcoing n'en est pas à son coup d'essai. / Ph. La Voix du Nord

La caissière marocaine d’Auchan victime d’une fausse couche fin décembre dernier, faute de ne pas avoir été autorisée à se rendre aux toilettes, n’aurait toujours pas perçu ses indemnités, selon la Confédération générale du travail (CGT) de Tourcoing.

Le 10 janvier, Fadila* a porté plainte contre X pour «non-assistance à personne en péril et mise en danger par non respect d'une obligation de prudence ou de sécurité», selon l’Express. Malgré cette démarche, son employeur campe sur ses positions et ne reconnaît toujours pas son accident de travail. Par conséquent, les indemnisations de la jeune femme se font encore attendre.

L’affaire avait fait grand bruit auprès des salariés et syndicats. Agée de 23 ans, Fadila avait été contrainte d’essuyer un refus de la part de ses supérieurs hiérarchiques lorsqu’elle avait demandé à pouvoir se rendre aux toilettes plusieurs fois par jour. Elle était en effet sujette à des nausées et des vertiges.

En tout et pour tout, Fadila n’aura reçu que 350,64 euros de salaire pour le mois de novembre : «La période d’arrêt consécutive à ce drame personnel ne m’a pas été rémunérée», avait-elle écrit dans un courrier adressé à la direction.

(*) Le prénom a été modifié

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com