Menu

Société Publié

Belgique : Mehdi, 15 ans, dit avoir été agressé par des policiers

Temps de lecture: 1'
Mehdi entouré de sa mère et de sa sœur Oumaima. / DR

Un jeune garçon de 15 ans originaire de Molenbeek-Saint-Jean, en Belgique, dit avoir été violemment pris à partie par des policiers, rapporte La Capitale. Vendredi 27 janvier dernier, Mehdi raconte être sorti se promener dans le quartier avec un ami. «Un copain est venu sonner à ma porte vers 20h. J’ai demandé à ma mère si je pouvais sortir faire un tour dans le quartier», confie-t-il au quotidien belge.

A hauteur de la rue des Quatre-Vents, l’adolescent aurait aperçu une brigade de la police locale. C’est visiblement un contrôle au faciès qui semble poindre, les policiers souhaitant contrôler les deux garçons sans motif apparent : «J’étais en train de chercher ma carte d’identité dans ma poche lorsqu’un des policiers m’a giflé», se souvient Mehdi. «J’ai pris peur et je me suis mis à courir. Plusieurs policiers ont débarqué et m’ont plaqué au sol. Une fois à terre, ils m’ont donné des coups de pied et de genou», poursuit-il.

Le jeune homme aurait ensuite été conduit de force au commissariat. «Ils ne m’ont même pas interrogé. Ils m’ont déshabillé et m’ont insulté. C’était des remarques racistes», soutient-il.

«Mon mari est allé au commissariat chercher mon enfant. Il a crié en demandant ce qu’il était arrivé. Les policiers lui ont répondu qu’il était tombé», abonde sa mère, furieuse. «On n’a même pas eu droit au PV d’audition.»

Une version remise en question par Johan Berckmans, porte-parole de la zone de police de Bruxelles-Ouest contacté par La Capitale. «Nous avons retrouvé le procès-verbal qui a été dressé ce jour-là. Les deux jeunes se trouvaient rue de Lessines lorsqu’ils ont pris la fuite pour éviter un contrôle de police», a-t-il affirmé. «Au cours de sa fuite, le garçon a chuté et est tombé sur sa tête. Il n’y a eu aucun coup de la part de la police.»

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com