Menu

Archive Culture   Publié

Nomad #111 : Du plaisir de se perdre dans les dédales de la kasbah de Taourirt

A cinq kilomètres d’Ouarzazate se profile l’imposante kasbah de Taourirt. A première vue elle semble tout droit sortir d’un conte de fées. Au milieu d’un paysage désertique, la citadelle est somptueuse ; sa visite vous transporte dans un autre monde. Rendez-vous dans un autre siècle, où les pachas régnaient d’une main de fer sur une partie de la population du royaume.

Temps de lecture: 2'
La kasbah de Taourirt. / Ph. Flickr
La kasbah de Taourirt. / Ph. Flickr
Vue de la kasbah de Taourirt. / Ph. Flickr

Au premier regard, l’immensité de la kasbah qui trône comme une oasis au milieu du désert, surprend. Les bâtiments en pisé se dressent accompagnés de tours crénelées. La toile de fond est féerique, avec les montagnes de l’Atlas se profilant au loin. Près de 300 chambres, datant du 19ème siècle témoignent de la richesse de ce monument. L’endroit, digne d’un palais, surplombe la grand place d’Ouarzazate, et des chambres vous pourrez apercevoir l’ancienne médina.

La kasbah est située en face des studios d’Ouarzazate, où les plus grands producteurs hollywoodiens se sont pressés pour filmer des blockbusters américains. Pour n’en citer que quelques uns : Gladiator, Game Of Thrones, Kingdom of heaven, ont élu domicile pour quelques mois dans les environs paradisiaques.

Vue de la kasbah de Taourirt. / Ph. FlickrVue de la kasbah de Taourirt. / Ph. Flickr

La citadelle est l’une des plus belles du Maroc. La mosaïque, les décorations en stuc et les plafonds en bois de cèdres côtoient des puits de lumière. Perdez-vous dans la multitude de chambres, qui se succèdent mais ne se ressemblent guère. Enfoncez-vous dans les dédales d’escaliers tortueux, et les multiples corridors sans fin.

En haut de la kasbah, une terrasse offre une vue remarquable sur le village fortifié berbère de Taourirt, datant du XIIIème siècle. Prenez un moment pour boire un café sur la terrasse et observer le coucher de soleil saharien sur le paysage paradisiaque du village de Taourirt. Vous pourrez avoir accès à quelques pièces des anciens appartements, dont la salle à manger, la chambre de la favorite et les multiples salles de réception.

Vous pourrez saisir l’émerveillement dans les yeux des enfants, subjugués par l’ancienne résidence du pacha de Marrakech, Thami El Glaoui. L’endroit est idéal pour les visites en famille. Le souvenir restera longtemps ancré dans vos mémoires. Pour compléter l’immersion dans le désert, dirigez-vous vers l’arrière de la bâtisse, quelques familles habitent encore dans les ruines.

Vue de la kasbah de Taourirt. / Ph. FlickrVue de la kasbah de Taourirt. / Ph. Flickr

L’une des nombreuses demeures du pacha El Glaoui

Revenons un peu dans le passé, lorsque le pacha El Glaoui gouvernait Marrakech. Il est le fils de Si Mohamed Ben Hammou, de la tribu Glaoua, une des plus importantes tribus du Haut Atlas dans la cité ocre. Sa mère Zora, était éthiopienne. Surnommé le «seigneur de l’Atlas», il était respecté et craint. Il détenait le pouvoir entre 1912 et 1955, à l’époque du protectorat français. Le sultan Moulay Youssef l’ayant nommé pacha, El Glaoui a assis son autorité en faisant en sorte d’avoir les pleins pouvoirs de la partie sud du royaume. La folie des grandeurs le poussera à aider les Français à renverser le sultan Mohammed V pour placer le sultan fantoche Mohammed Ben Arafa.

Tout au long de cette période ascendante, la famille El Glaoui était donc l’une des familles les plus influentes du royaume. La kasbah de Taourirt était sa plus grande demeure, mais le pacha n’y habitait pas. Par contre ses fils, cousins et autres membres éloignés de sa famille y avaient élu domicile. Ils étaient entourés de centaines de servants, artisans et bâtisseurs.

Un rapport du programme de développement de l’UNESCO informe qu’une partie de la kasbah est en ruine, pourtant des travaux de restauration ont été effectués en 1988 avec le soutien de l’organisation.

Les visites guidées ont lieu de 8h à 18h. Pour entrer dans la kasbah, comptez 20 dirhams par personne.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com