Menu

Environnement Publié

L'historien de l'agronomie et des jardins arabes Mohamed El Faïz n'est plus

Temps de lecture: 1'
Mohamed El Faïz avait reçu le prix des 5e Rencontres internationales Monaco et la Méditerranée (RIMM) pour son action en faveur de la sauvegarde des jardins et des systèmes de gestion traditionnels de l’eau. / DR

Le ministère de la Culture a déploré le décès de Mohamed El Faïz, historien de l'agronomie et des jardins arabes et enseignant-chercheur à l'Université Cadi Ayyad de Marrakech.

Le décès de cette figure intellectuelle, qui a marqué de son empreinte la scène culturelle, constitue une grande perte pour la recherche scientifique, indique le ministère dans un communiqué, ajoutant que le défunt a été inhumé, lundi, au cimetière de Douar Al-Askar à Marrakech.

«La recherche scientifique dans le patrimoine a perdu l'un des producteurs de la connaissance dans ses volets théorique et pratique. Le défunt a mené, depuis longtemps, des travaux de recherche sur les jardins au Maroc et sur le patrimoine lié à l'hydraulique, aux khattaras (système ancestral de drainage des eaux, ndlr) et à l’agronomie, ainsi que dans la civilisation arabo-musulmane, outre son intérêt pour le patrimoine immatériel et le patrimoine menacé», précise la même source.

Feu Mohamed El Faïz avait reçu le prix des 5e Rencontres internationales Monaco et la Méditerranée (RIMM) pour son action en faveur de la sauvegarde des jardins et des systèmes de gestion traditionnels de l’eau.

Lauréat du Prix international des Civilisations de l’eau, il est également l'auteur d’un grand nombre d’ouvrages dont «Jardins de Marrakech» (Actes Sud, 2000) et «Les Maîtres de l’eau : histoire de l’hydraulique arabe» (Actes Sud, 2005).

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate