Menu

Article  

Paix dans le monde : Retour sur l'engagement des FAR dans les missions des casques bleus

Les Forces Armées Royales (FAR) sont mobilisées depuis 1960 dans des opérations de maintien de la paix mondiale aux côtés de l’Organisation des Nations unies. Au lendemain du décès de deux casques bleus marocains en République centrafricaine, nous vous proposons un rappel historique de l'engagement militaire du Maroc dans les missions de l'ONU.

Publié
Des casques bleus marocains. / DR
Temps de lecture: 4'

Les Nations unies ont annoncé mardi que deux militaires marocains, appartenant au contingent des Forces Armées Royales (FAR), ont perdu la vie dans une attaque armée près de la ville de Bria au nord-est de Bangui. Les deux casques bleus des FAR participaient à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA). Cela porte au nombre de quatre les militaires marocains décédés dans le cadre de cette mission créée par une résolution du Conseil de sécurité des Nations unies le 10 avril 2014. Cela porte également le nombre des militaires marocains décédés dans des missions de maintien de paix à 37, à en croire les données de la section Peace Keeping du site de l’ONU. Il faut savoir que l’engagement du Maroc aux côtés de l’Organisation des Nations unies ne date pas d’aujourd’hui.

37 soldats marocains se seraient sacrifiés pour la paix mondiale

La première mission à laquelle ont participé les éléments des FAR pour le maintien de la paix dans le monde date de 1960. Quatre ans seulement après la création des Forces armées royales, le Maroc répondait présent à la mission menée par l’ONU en République du Congo qui venait d’arracher son indépendance et faisait face à un bras de fer entre le premier ministre sortant, Moise Tschombé et Patrice Lumumba. Initialement établie pour assurer le retrait des forces belges et assister le gouvernement de Lumumba pour rétablir l'ordre public, le mandat de l’ONUC (Opération de l'ONU au Congo, 1960-1964) est ensuite modifié pour lui permettre d'assurer notamment le maintien de l'intégrité territoriale et de l'indépendance politique du Congo. Les forces de l'ONU s'étaient complètement retirées du pays le 30 juin 1964. Quatre soldats marocains y avaient perdu la vie.

Dès l’année 1989, la mobilisation du Maroc a connu une nouvelle tournure. Afin de surveiller et coordonner les actions des différents intervenants sur le terrain des opérations, le royaume a mandaté 15 soldats et 11 policiers civils pour renforcer les équipes de l’UNAVEM I et II (mission des nations unies pour la vérification) en Angola à partir de 1989, et qui durera jusqu’au mois de juin de l’année 1999.

Le royaume confirme, dès l’année suivante (1990), qu’il participera avec 1 430 soldats pour constituer La Force d'intervention unifiée (UNITAF) et répondra présent, deux ans plus tard (1992), à la première opération des Nations unies en Somalie (UNISOM 1) en mobilisant plus de 1000 soldats, des policiers civils et des médecins militaires. Un an plus tard, soit en mars 1993, le Maroc s’engage encore une fois auprès de l’ONU pour maintenir la paix en Somalie. Selon les chiffres de l’organisation onusienne au 31 août 2016, dix soldats marocains avaient péri lors de la deuxième phase de cette mission. Le Maroc avait aussi participé, entre 1992 et 1993 à la mission de transition du pouvoir au Cambodge (UNTAC) mobilisant 100 policiers civils marocains. Un Marocain y avait même perdu la vie.

En novembre 1999 et compte tenu de la situation dans la République Démocratique du Congo, 750 soldats, 4 officiers et 4 policiers avaient été mobilisés par le royaume pour participer à la mission de l’ONU «MONUC» qui durera jusqu’en juin 2010.

Depuis 2004, les FAR mobilisées dans 3 missions africaines

La collecte des données à partir du site de l’ONU nous révèle aussi que le Maroc s’est mobilisé en 2004 en renforçant les casques bleus de l’organisation onusienne en juin dans le cadre de la Mission des Nations unies pour la stabilité en Haïti (MINUSTAH) mais aussi un peu avant, en avril, dans le cadre de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (UNOCI). Cette dernière reste la plus meurtrière pour les casques bleus marocains, puisque 11 soldats ont été tués dans le cadre de cette mission qui se poursuit sous l’égide de l’ONU.

Dès l’année 2007, l’opération hybride dirigée conjointement par l’Union africaine et les Nations unies au Darfour (UNAMID) connaît, elle aussi, la participation d’éléments des FAR. Un soldat y a perdu la vie jusqu’à présent. Les deux autres missions onusiennes de paix qui connaissent la participation des casques bleus marocains sont la MONUSCO (mission des Nations unis pour la stabilisation en République démocratique du Congo, de juillet 2010 jusqu’à aujourd’hui) et la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation des Nations unies en Centrafrique, avril 2014 jusqu’à aujourd’hui). Ils seraient 6 soldats décédés dans le cadre de ces deux missions de maintien de la paix. Toutefois, quant aux décès des éléments des FAR, l’ONU signale également qu’ils seraient 4 casques bleus ayant perdu la vie en marge de la Minurso (mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental, avril 1991 jusqu’à aujourd’hui).

Mais l’engagement du Maroc pour le maintien de la paix n’a pas été réalisé seulement sous l’égide de l’ONU. Le royaume envoyait dès 1977 ses contingents au Zaïre (actuelle République démocratique du Congo) pour la protection du régime Mobutu Sese Seko alors menacé par des rebelles. «En péninsule arabique, le Maroc a installé 2000 soldats et policiers depuis 1986 aux Emirats arabes unis pour instaurer la paix dans la région, et 1500 soldats en Arabie Saoudite lors de la première guerre du Koweït» en 1991, indiquait Abderrahmane Mekkaoui, expert dans les questions stratégiques et militaires dans une déclaration au média français Theatrum Belli. Selon l’expert, le Maroc a aussi participé à la stabilité en Bosnie, au Kosovo et récemment en Syrie.

Selon l’ONU, au 31 août 2016, un total de 1 607 soldats marocains étaient mobilisés dans le cadre des différentes missions de maintien de paix.  

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com