En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour une meilleure utilisation de nos services. En savoir plus.X

Faits divers Publié Le 05/01/2017 à 11h30

Scandale sexuel à l’ambassade US au Maroc : L’agresseur écope de 2 ans et demi de prison

L’accusé a plaidé coupable pour un seul chef d'accusation, reconnaissant sa « conduite sexuelle abusive ». / DR

Le mari d'une ancienne fonctionnaire de l'ambassade des Etats-Unis au Maroc a été condamné à deux ans et demi de prison après avoir plaidé coupable d'abus sexuel sur un membre du personnel, rapporte mercredi CBS News. Les faits se sont produits lorsque le couple vivait dans un logement appartenant au Département d'Etat américain, situé à Rabat.

Labib Chammas (65 ans), vivant à McLean en Virginie, va également être fiché en tant que délinquant sexuel pendant 15 ans et payer une amende de 151 000 dirhams (15 000 dollars) dans le cadre de sa peine, poursuit le bureau du procureur des Etats-Unis au District de Columbia.

L’accusé a plaidé coupable pour un seul chef d'accusation, reconnaissant sa «conduite sexuelle abusive», indique la même source. Il a admis, dans le cadre d'un accord sur le plaidoyer, qu'il a abusé sexuellement d'une femme de ménage marocaine de 2010 à 2013. Son épouse occupait, pendant cette période, le poste de cheffe de mission adjointe au Maroc. La défense a décidé dans l’immédiat de ne pas faire appel, conclut le média.

Etouffé depuis des années, ce scandale d’abus sexuel a été révélé en octobre dernier, lorsque l’accusé a plaidé coupable suite à la plainte déposée par l'employée marocaine. Il avait même avoué «qu'il demandait à la femme de ménage de toucher ses parties génitales et avait tenté de la forcer à pratiquer le sexe oral».

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com