Menu

Société Publié

Trois activistes sahraouis campent devant l’ambassade du Maroc en Espagne depuis 17 jours

Temps de lecture: 1'
Trois activistes sahraouis, campent depuis 17 jours devant l'ambassade du Maroc en Espagne. /Ph. Angel Navarrete

«Notre demande est sociale et économique. Nous exigeons notre droit au travail et au logement.» C’est sur ces mots que trois activistes sahraouis ont planté une tente en face de l’ambassade du Maroc à Madrid (Espagne), depuis 17 jours. Ils veulent que leurs "droits" soient respectés, informe El Mundo. Ils font allusion à l’article 73 de la Charte des Nations Unies :

«Les intérêts du peuple sont-au dessus de tout, et le peuple n’a pas encore atteint l’autonomie gouvernementale qu’il souhaite.»

Début décembre, Brahim, Slaima et Mohammed ont pris un vol depuis Laâyoune en direction de Madrid. Equipés d'un matelas, de couvertures, des cartons, du plastique, et des ustensiles éparpillés, ils campent à même la rue Calle de Serano. En signe de protestation, Mohammed a entamé une grève de la faim il y a une semaine. Déterminé, il affirme :

«Je vais rester ici jusqu’à ce que la situation soit résolue, même si je dois en mourir.»

Les trois militants, âgés de 35 à 39 ans, ont dit ne plus pouvoir supporter la situation à Laâyoune. Brahim par exemple se plaint de la situation précaire dans laquelle il vit avec sa femme et ses enfants, à 15 sous le même toit.

A leur arrivée dans la capitale espagnole, les trois militants avaient pourtant rencontré l’ambassadeur du Maroc, Mohammed Fadel Benyaich, qui leur a demandé de renoncer à leur demande écrite. Il leur a promis en échange d'informer le gouvernement marocain, en leur assurant que leur demande sera traitée correctement.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate