Menu

Grand Angle  

Bouchra Eddib, la chanteuse marocaine qui cartonne en Italie

Son premier tube s'est hissé pendant plusieurs semaines à la tête des meilleurs hits des artistes émergents. Cette jeune Marocaine de 21 ans savoure actuellement son premier succès en Italie grâce à son titre «Blanc ou Noir», écrit en français. Bouchra Eddib, alias Bouchra pour le public italien, semble promise à une belle carrière. Portrait.

Publié
Bouchra Eddib. / Ph. Twitter
Temps de lecture: 2'

C'est l’une des stars montantes de la scène musicale italienne. Ce lundi, nos confrères d’AlYaoum24 consacrent un portrait à Bouchra Eddib, également connue sous son nom d'artiste «Bouchra», retraçant son périple de Tiznit vers Livourne et Pise en Italie.

La jeune artiste est née à Tiznit le 15 juillet 1995. En 1998, sa mère décide de rejoindre le père installé en Italie depuis quelques années, dans le cadre du regroupement familial. La famille s’installe donc à Livourne, en Toscane. La petite Bouchra, qui s’intègre sans embûche au sein de la société italienne, voit grand. Après avoir décroché son baccalauréat, elle décide de rejoindre l’université pour y étudier la médecine dentaire. Son cursus la conduit ensuite dans la ville de Pise. Dès l’âge de 15 ans, Bouchra commence à chanter les tubes de célèbres artistes. En faisant des covers en anglais, en français et en italien, puis en publiant ses reprises sur YouTube, la jeune Marocaine attire les regards de fans en devenir, mais aussi des grands producteurs.

Sa première consécration en tant qu’artiste date seulement de septembre dernier. Sa première chanson, intitulée «Blanc ou Noir», est sortie le 9 septembre. Elle est le fruit d'une collaboration avec de célèbres compositeurs et musiciens italiens.

Une artiste polyglotte

Son tube cartonne dans la catégorie des artistes émergents, selon Absolute Beginners Radio Airplay Chart, le classement des meilleurs tubes des artistes émergents élaboré par la radio Airplay. «Blanc ou Noir» a en effet occupé la première position de ce classement pendant plusieurs semaines, confirmant l'engouement des auditeurs italiens pour le tout premier single de Bouchra. Juste après cela, la Marocaine était l’invitée, vendredi dernier, d’une marque française de renom pour interpréter son tube. L'événement s’est déroulé au cœur de la ville de Milan, l'une des grandes capitales de la mode.

«Tout à commencer d’une façon spontanée. J’ai rapidement découvert que c'était la voie que je voulais prendre», confie Bouchra à AlYaoum24. La jeune Marocaine explique que la langue française «est une partie» de son identité, c'est pourquoi son premier single est sorti dans la langue de Molière. Désormais, la chanteuse ambitionne, selon le quotidien, de sortir tout un album composé de chansons en arabe et en anglais.

Pour l’instant, Bouchra savoure son premier succès : elle est contactée assez fréquemment par des émissions pour parler de son expérience et partager son talent avec le public italien. D’ailleurs, elle serait aussi approchée par certaines griffes de mode et des marques de cosmétiques et sera peut-être le nouveau visage de l’une de ces marques italiennes, voire internationales.

ahmed abid
Date : le 02 décembre 2016 à 10h05
je la trouve débile ,elle est belle elle doit se consacrer a ses études c'est mieux pour elle et pour sa famille elle fait la honte a l'islam
imtiyaz
Date : le 28 novembre 2016 à 20h00
. Elle doit travailler chez Sephora. tout le long du clip elle a un produit dans la main .
belledenuit90
Date : le 28 novembre 2016 à 19h48
Tres belle chelha.
Lmaghrabi
Date : le 28 novembre 2016 à 18h08
C'est l’une des stars montantes de la scène musicale italienne. Ce lundi, nos confrères d’AlYaoum24 consacrent un portrait à Bouchra Eddib, également connue... Lire l'article associé
Dernière modification le 02/12/2016 10:05
Lmaghrabi
Date : le 28 novembre 2016 à 18h08
Elle commence dans une brasserie c'est déjà bien, elle va finir dans les films x, j'appelle les marocains à défendre ses citoyens à l'étranger, et que ses citoyens s'auto-défendent en instaurant plus de solidarité entre eux, et que celui qui subit des pressions dans un pays, puisse retourner dans son pays, même s'il a rien dans la poche, via une assurance attijari wafabank par exemple, et que le maroc aide chaque MRE à développer sa créativité dans son pays, qui a besoin de tous enfants, Israël fait pareil et d'améliore de jour en jour, dès que ces citoyens lancent un simple appel à leur ambassades, Israël s'occupe de tout pour eux, ils respectent leur citoyens en fait
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com