Menu

Politique Publié

Gouvernement : Akhannouch laisse Benkirane seul et accompagne Mohammed VI en Ethiopie

Temps de lecture: 1'
DR

Les consultations pour la formation d’un nouveau gouvernement sont suspendues pendant quelques jours voire même des semaines. Le président du RNI, qui semble détenir la clé à la crise actuelle, a dû accompagner le roi Mohammed VI dans le prolongement de sa tournée africaine. Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche a pris cet après-midi l’avion royal en direction de l’Ethiopie.

Benkirane et les siens sont donc obligés d’attendre le retour d’Aziz Akhannouch pour entamer la très attendue deuxième phase des négociations. Le chef du gouvernement désigné n’a d’autres options que de prendre son mal en patience.

Aujourd’hui, le député Mohamed Yatim, un fidèle parmi les fidèles de Benkirane, a accusé le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, d’avoir proposé d’écarter le RNI du tour de table de la coalition gouvernementale. Une sortie destinée à atténuer les déclarations du secrétaire général de la Lampe traitant le RNI de «parti bancal» qui n'a remporté que «37 sièges» aux législatives du 7 octobre.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate