Menu

Environnement Publié

COP22 : Symposium international sur le changement climatique vu par des MRE et des compétences africaines

«Les changements climatiques : Nouvelles approches, nouvelles technologies, nouvelles opportunités. Implication des compétences africaines d’ici et d’ailleurs» est le thème d’un symposium international organisé ces vendredi et samedi à Marrakech. L’objectif de cet événement organisé par le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) ? Apporter notamment une réflexion prospective sur les changements climatiques et leurs conséquences.

Temps de lecture: 2'
Photo d'illustration. /DR

Le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) a organisé jeudi soir à Marrakech une conférence de presse pour présenter brièvement le symposium international intitulé «Les changements climatiques : Nouvelles approches, nouvelles technologies, nouvelles opportunités. Implication des compétences africaines d’ici et d’ailleurs». Un événement prévu ces vendredi et samedi et fruit d’un partenariat avec le ministère délégué chargé des Marocains résident à l’étranger et des affaires de la migration, avec le soutien du ministère délégué chargé de l’Eau et l’Office national des hydrocarbures et des mines.

Rencontre labélisée COP22, ce symposium mobilisera une centaine de compétences africaines du continent et de la diaspora et plusieurs institutions et universités marocaines et étrangères. L’objectif étant d’«apporter une réflexion prospective sur les changements climatiques et leurs conséquences, être une force de proposition pour des solutions efficaces de lutte contre les effets du changement climatique au Maroc et dans les pays du continent», indiquent les organisateurs. 

«C’est aussi essayer de contribuer de manière pertinente avec des propositions qui pourraient être l’objet des négociations dans le cadre de la COP22», a expliqué Faouzi Lakhdar-Ghazal, membre du CCME, lors de cette rencontre. «Un aréopage de compétences et de personnalités marocaines et africaines interviendront lors de ce symposium», a-t-il annoncé. Le membre du CCME a aussi indiqué qu’«il y aura deux journées indépendantes et deux sessions inaugurales lors de cet événement et qui seraient animées par deux journalistes qui vont interviewer l’aréopage de personnalités dans le cadre du thème de la journée et sur la perception qu’ils ont de ces thématiques».

Et de poursuivre que les organisateurs espèrent «à travers ce symposium jeter les bases d’un réseau de compétences africaines sur le changement climatique. L’autre objectif est que les compétences africaines d’ici et d’ailleurs soient une force de proposition pour des recommandations qui pourraient être traitées dans le cadre de la COP.»

Biodiversité, agriculture et santé, ressources énergétiques, tourisme et développement durable, gestion et traitement des déchets, environnement aquatiques et forestiers, éducation, gouvernance, droits des personnes, les villes et régions ou encore l’investissement. Des thématiques pointues et scientifiques ont été choisies par les organisateurs pour faire de cette rencontre une sorte de think tank pour la COP22.

Une cérémonie  d’excellence lors de laquelle seront remis les prix de l'Organisation Mondiale de la Propriété Industrielle et de la Fondation Suisse Maroc pour le Développement Durable sont également au menu dans le cadre de cet «espace de liberté et de dialogue scientifique», concluent les organisateurs.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate