Menu

Environnement   Publié

COP22 : Ce que vous devez savoir sur les vélos en libre-service de Marrakech

Temps de lecture: 1'
Marrakech a ses vélos en libre-service depuis lundi. /Y. B. (Yabiladi)
Photo d'illustration. /Medina Bike

Durant la COP22, on sort nos vélos pour rouler écolo. La ville ocre a ses vélos en libre-service depuis lundi, jour de l'inauguration de ce service, le premier au niveau du continent africain. Avec 11 stations situées à des emplacements différents de la ville ainsi qu'une 12e station spéciale à l’entrée du village de Bab Ighli, Medina Bike ambitionne de séduire les Marrakechis et les visiteurs de la capitale touristique du royaume.

Ce service, disponible 24h/24, coûte 50 dirhams pour la journée. D’abord, il faut s’inscrire via le site et télécharger une application, qui sera bientôt mise en ligne sur AppStore et Playstore. Ensuite, le Pass hebdomadaire coûte 150 dirhams alors que le Pass annuel est à 500 dirhams seulement.

Pour le fonctionnement : à chaque fois que vous prenez un vélo, les 30 premières minutes sont gratuites ; au-delà, chaque demi-heure supplémentaire est facturée à 10 dirhams.

Toutefois, il faut régler ces sommes par cash actuellement, dans la mesure où certaines cartes bancaires marocaines ne fonctionnent pas pour le paiement, selon les responsables de Medina Bike. Ce denier est soutenu par l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) et le GEF (Global environment facility) et mis en place par le ministère délégué chargé de l’Environnement.

Toujours à Marrakech, un garage provisoire a ouvert récemment ses portes à la veille de la COP22. Situé devant le conseil municipal de la ville ocre, ce service complètement gratuit propose de réparer les anciens vélos pour qu'ils fassent peau neuve.

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com