Menu

Politique Publié

Le Parlement Panafricain aurait boycotté la COP22 suite à l'expulsion d'un membre du Polisario

Temps de lecture: 1'
Parlement africain / DR

La petite délégation du Parlement Panafricain, composée de cinq députés, aurait boycotté les travaux de la COP22, annonce un média vénézuélien. Une décision de solidarité avec Mme. Souilma Beirouk, membre du Polisario, empêchée par les autorités marocaines de prendre part à la conférence sur le climat qui se tient depuis lundi à Marrakech.

La sahraouie, qui assure la vice-présidence du Parlement Panafricain, est entrée au Maroc avec un passeport diplomatique algérien. Mardi, lors d'un point de presse, le porte-parole de Ban Ki-moon n’a pas souhaité se prononcer sur l’incident. Si le gouvernement marocain a observé le même silence, le représentant permanent du royaume aux Nations Unies, Omar Hilale a en revanche expliqué, dans une déclaration à la presse, que la polisarienne n’était tout simplement pas inscrite sur la liste des participants.

Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com