Menu

Société Publié

Marrakech : Les deux mineures arrêtées pour homosexualité ont été remises en liberté provisoire

Temps de lecture: 1'
Les deux mineures arrêtées pour homosexualité à Marrakech ont été remises en liberté provisoire. / DR

Les deux mineures arrêtées pour homosexualité jeudi dernier à Marrakech ont été remises en liberté provisoire, a fait savoir à Yabiladi Nidal Azhary, présidente de l'Union Féministe Libre (UFL). Leur audience est prévue vendredi 3 novembre au tribunal de première instance de la ville.

Deux avocats membres de l’UFL défendront les accusées, H.B. et S.S., respectivement âgées  de 17 et 16 ans. L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) et d'autres ONGs assisteront au procès, le premier du genre au Maroc, d'après France 24.

C'est un proche de l’une d'elles qui les avait surprises en train de s’embrasser sur le toit de la maison familale, avant de les prendre en photo et de les dénoncer, nous confirme la présidente de l'ONG. Les deux adolescentes avaient été conduites au commissariat. H.B. avait ensuite été détenue dans la prison locale de Boulamharaz tandis que S.S. avait été incarcérée dans un centre pénitentiaire pour mineurs.

La présidente de l'UFL rapporte dans un communiqué que H.B. aurait signé le procès verbal sous pression, ayant refusé de signer sans l'avoir lu au préalable.

Pour rappel, l’article 489 du Code pénal marocain criminalisant l'homosexualité prévoit une peine d’emprisonnement de six mois à trois ans et une amende de 200 à 1 000 dirhams.

Article modifié le 03.11.2016 à 15h22

hiba
Auteur : hibati70
Date : le 04 novembre 2016 à 12h55
au lieu d'enfermer les terroristes , les voleurs les violeurs, vous enfermer deux enfants encore perdues, pour un minable baiser .
quelle société, 3la che3b. j'ai honte d'appartenir à ce pays.
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate