Menu

Environnement Publié

Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat à Marrakech en marge de la COP22

Temps de lecture: 1'
Le 2e Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat se tiendra le 14 novembre au « Palmeraie Conference Center » à Marrakech, parallèlement aux négociations de la COP22. / DR

Le 2e Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat se tiendra le 14 novembre au «Palmeraie Conference Center» à Marrakech, parallèlement aux négociations de la COP22, apprend-t-on dans un communiqué. Ce rendez-vous, qui aura pour thème «Financer la mutation durable des territoires», est organisé par l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC) et l’Association des régions du Maroc (ARM), en partenariat avec l’ensemble des grands réseaux internationaux de gouvernements locaux et régionaux.

Parmi les réseaux qui ont répondu présents, le Comité européen des régions, Climate Alliance, The Climate Group, Energy Cities, Euro Cities, et Metropolis, entre autres. L’ensemble des réseaux représentent à eux seuls 5 milliards d’individus, soit 70 % de la population mondiale.

Suite à la première édition du Sommet des élus locaux pour le climat, qui s’est tenu à Paris en décembre 2015, cette seconde édition s’inscrit dans la continuité de la «mobilisation pour l’action et l’impact» des gouvernements locaux et régionaux, lit-on plus  loin. Cette année, l’évènement s’ouvre pour la première fois aux acteurs régionaux, avec un large focus sur les territoires africains. Sont concernés notamment les Pays les moins avancés (PMA) et les petits Etats insulaires en développement (PEID), les plus touchés par les conséquences du dérèglement climatique.

Ce Sommet se positionne sur une thématique nouvelle : la finance climat des territoires, sujet essentiel pour contribuer au financement de l’action locale en faveur du climat. En effet, selon le rapport 2015 de la Cities climate finance leadership alliance (CCFLA) sur l’état de la finance climat infranationale, il est estimé qu’entre 4,5 et 5,4 mille milliards de dollars d’investissements par an seraient nécessaires pour maintenir le réchauffement climatique à deux degrés d’ici 2050.

Article modifié le 26.10.2016 à 15h55

Soyez le premier à donner votre avis...
Emission spécial MRE
2m Radio + Yabiladi.com
MahkamaGate